(Washington) General Motors a annoncé vendredi le rappel de tous les véhicules électriques Bolt de sa marque Chevrolet d’années-modèles 2020 à 2022 et ceux de 2019 qui n’avaient pas encore été rappelés, en raison de deux défauts de fabrication dans la batterie pouvant entraîner des incendies.

Agence France-Presse

Le constructeur automobile américain, qui avait déjà procédé à deux séries de rappel en novembre 2020 et juillet dernier, explique le faire « volontairement ». « Par prudence, GM remplacera les modules de batterie défectueux des Chevrolet Bolt EV et EUV par de nouveaux modules, avec un coût supplémentaire prévu d’environ 1 milliard de dollars », explique la marque dans un communiqué.

« Après une enquête plus approfondie sur les processus de fabrication chez LG et le démontage des blocs-batteries, GM a découvert des défauts de fabrication dans certaines cellules de batterie produites dans les installations de fabrication de LG au-delà de l’usine d’Ochang, en Corée », explique le constructeur.

Au Canada, cette nouvelle phase de rappel concerne 10 231 véhicules supplémentaires.

GM précise qu’il travaille avec l’équipementier LG pour augmenter la production de batteries afin de compléter ce nouveau rappel.

Les propriétaires de ces Chevrolet Bolt devront entretemps éviter de recharger leur véhicule au-delà de 90 %, conserver la charge au-delà d’une autonomie affichée de 113 km et éviter de stationner leur véhicule à l’intérieur.

En Bourse, le titre GM lâchait 2,19 % dans les échanges après la clôture de Wall Street.