Tradition oblige, BMW a présenté la semaine dernière la version décapotable de son coupé sportif M4. La variante bénéficiera des avancées techniques de cette nouvelle génération, mais régressera sur le plan immersif.

Charles René
Charles René La Presse

Sur le plan visuel, cette M4 porte évidemment la nouvelle calandre controversée auparavant présentée sur les M3 et M4. Elle largue également le toit à panneaux rigides pour une formule à toit souple, plus simple et sans doute plus légère.

PHOTO FOURNIE PAR BMW

La BMW M4 Competition décapotable largue le toit à panneaux rigides pour une formule à toit souple, plus simple et sans doute plus légère.

Ainsi, cette M4 découvrable, qui ne sera offerte qu’en livrée Competition, ne pourra être proposée qu’avec la transmission automatique à huit rapports, ce qui mettra fin à une longue lignée de décapotables à boîte manuelle issues de la division M.

L’autre changement technique important se situe dans ses soubassements. Là, on trouvera un rouage intégral xDrive pour remplacer les deux roues motrices arrière de la génération précédente. Cela a évidemment pour but d’assurer plus de motricité et une plus grande polyvalence au modèle, qui pourra être utilisé toute l’année.

PHOTO FOURNIE PAR BMW

La BMW M4 Competition décapotable 2022 ne pourra être proposée qu’avec la transmission automatique à huit rapports.

Le six-cylindres biturbo de 3 L (codé S58), inauguré par le X3 m, produit 503 ch et un couple de 479 lb-pi, un gain de 59 ch et 73 lb-pi en comparaison à la cuvée antérieure. De concert avec la boîte automatique et la transmission intégrale, le 0-100 km/h se boucle en seulement 3,6 s. Évidemment, l’amortissement dynamique fait partie de l’équipement de série.

La BMW M4 Competition décapotable sera proposée dès le mois d’août à un prix de départ tout juste sous les 100 000 $ (99 900 $).