Honda CR-V, Hyundai Santa Fe et Volkswagen Tiguan. Trois noms bien établis. L’Outlander, de Mitsubishi, se démarque sur certains points face à cette concurrence.

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

Honda CR-V

Prix : à partir de 31 521 $

Le CR-V a bonne réputation, se revend très bien, mais l’Outlander n’a pas à rougir de la comparaison pour autant. Le dernier-né de Mitsubishi propose de série le rouage intégral, alors que le modèle d’entrée du CR-V ne compte que sur ses roues avant motrices. Le 1,5 L suralimenté du Honda s’avère plus souple, plus économe, tandis que la boîte (CVT aussi) a le mérite de se faire oublier, tant son rendement est impeccable. En dépit de sa conception plus ancienne, le CR-V demeure l’un des utilitaires les plus astucieux de sa catégorie au chapitre de l’aménagement intérieur.

Hyundai Santa Fe

Prix : à partir de 31 399 $

PHOTO DREW PHILLIPS, FOURNIE PAR HYUNDAI

Hyundai Santa Fe

Le Santa Fe fait peau neuve cette année et il a le mérite d’offrir une version hybride classique (lire sans fil) dès sa sortie. Une version à prise rechargeable est attendue d’ici la fin de l’année. Quant à la version à essence, elle bénéficie d’un 2,5 L (atmosphérique ou turbocompressé) plus en verve que le moteur de l’Outlander. Aussi, contrairement à celui-ci, le Santa Fe propose des boîtes traditionnelles (l’une compte un double embrayage) à huit rapports. La garantie de base est équivalente à celle de Mitsubishi, mais celle-ci prend l’avantage avec une couverture de 10 ans/160 000 km sur le groupe motopropulseur.

Volkswagen Tiguan

Prix : à partir de 29 795 $

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

Volkswagen Tiguan

Le Tiguan propose en option une troisième rangée de sièges, mais celle-ci est tout aussi inconfortable que celle proposée par Mitsubishi. Le moteur de 2 L suralimenté par turbocompresseur du Tiguan apparaît plus vif, mais dans les faits ne s’avère pas plus véloce que le 2,5 L atmosphérique de l’Outlander. Tout comme le Santa Fe à moteur turbompressé, le Tiguan bénéficie d’une boîte automatique à huit rapports qui s’avère plus souple que la CVT de Mitsubishi. La tenue de route est bonne, sans être exceptionnelle, et le confort général est sensiblement équivalent à celui de l’Outlander.