Exit Sedona, bienvenue à la Carnival. Kia a levé le voile sur sa toute dernière minifourgonnette qui change de nom au passage. Sa mission est intelligible, mais loin d’être simple : raviver l’intérêt pour le genre qui a été supplanté en popularité par les VUS et multisegments.

Charles René Charles René
La Presse

Pour ce faire, Kia a fait appel à son studio de design nord-américain, situé à Irvine, en Californie. L’idée, c’est de sculpter une enveloppe qui nous fait oublier sa filiation avec des minifourgonnettes originelles souvent montrées du doigt pour leur apparence inintéressante. Force est de constater qu’au premier coup d’œil, l’exercice semble réussi.

PHOTO FOURNIE PAR KIA

La Carnival présente des angles aux bons endroits tout en camouflant avec adresse ses portières coulissantes.

La Carnival présente des angles aux bons endroits tout en camouflant avec adresse ses portières coulissantes.

Le V6 demeure

Contrairement à Toyota qui a choisi la voie de l’hybride pour faire évoluer sa dernière Sienna, Kia s’est fait plus prudent en gardant le V6 dans l’équation ainsi que ses roues motrices avant. Il gagne un petit 200 cm3 de cylindrée pour porter le compte à 3,5 L, bon pour 290 ch et 262 lb-pi de couple. Guidé par une boîte automatique à huit rapports, il peut tracter jusqu’à 1588 kg.

PHOTO FOURNIE PAR KIA

La Kia Carnival 2022 vu de l’arrière

Ce groupe motopropulseur est boulonné à une toute nouvelle plateforme nommée N3, une variante modifiée de celle qui héberge le nouveau Sorento et la berline intermédiaire K5. Kia avance d’ailleurs que la Carnival aura l’espace de chargement le plus volumineux de la catégorie, pas moins de 149 L de plus derrière la dernière rangée que sa plus proche poursuivante, la Sienna.

Évidemment, tous les appuis technologiques usuels sont ajoutés, à savoir un grand écran tactile de 12,3 po doublé d’une instrumentation entièrement numérique qui peut projeter une image des angles morts. Kia veut également faire du Carnival un véhicule de luxe : la livrée la plus équipée disposera de sièges capitaines en rangée médiane chauffants et ventilés avec appuie-jambes.

Le Carnival sera en vente dès le printemps à un prix de base de 34 495 $, ce qui est nettement moindre que les Toyota Sienna et Honda Odyssey.