Alors que Tesla continue d’entretenir sa notoriété avec l’accélération foudroyante de ses modèles, Ford veut aussi avoir sa part du gâteau sur cet échiquier. La marque américaine a récemment présenté certains détails techniques au sujet de la Mustang Mach-E GT Performance Edition, la version la plus performante de son nouveau multisegment électrique.

Charles René Charles René
La Presse

Ford tente ici d’amadouer les amateurs de conduite sportive, dont certains sont rebutés par les motorisations électriques. Ainsi, le constructeur avance des chiffres tout de même impressionnants pour appuyer ce positionnement : un 0-97 km/h (0-60 m/h) en 3,5 secondes, une puissance de 480 ch et 680 lb-pi de couple. Le tout est évidemment relayé aux quatre roues par deux moteurs électriques, un à chaque essieu. Cela place cette livrée de la Mach-E en concurrence directe avec le Tesla Model Y Performance.

Cela dit, la Mustang Mach-E GT Performance Edition — oui, son nom est particulièrement long — ne peut se targuer d’avoir une autonomie aussi importante que celle de son concurrent américain. Elle est estimée à 378 km, comparativement à 488 km pour le Model Y Performance.

L’approche de la Mach-E ne se résume cependant pas aux lignes droites. Ford l’équipe d’amortisseurs électromagnétiques continuellement ajustables MagneRide qui ont fait leurs preuves sur les Mustang de haute performance, ainsi que d’immenses étriers à quatre pistons autant à l’avant et à l’arrière, mordant dans des disques tout aussi gros de 19 po.

Les intéressés devront cependant être patients. Cette déclinaison de la Mustang Mach-E ne sera offerte qu’à l’automne 2021, moyennant un débours de 82 995 $, soit un peu moins de 1000 $ de moins que le Model Y Performance.