Bugatti a une fois de plus marqué au fer rouge sa suprématie dans le monde de la supervoiture avec un dernier opus qui repousse les limites saisissables de la physique. Elle s’appelle tout simplement Bolide et sert essentiellement de base de développement pour nombre de nouvelles technologies centrées sur l’allègement.

Charles René Charles René
La Presse

Ainsi, la Bolide ne pèse que 1240 kg, soit autant qu’une Kia Rio 5-portes. Hormis la présence d’un volant et de quatre roues, c’est ici que les comparaisons s’arrêtent. La Bolide embarque le W16 de 8 L suralimenté par quatre turbocompresseurs de la Chiron. Il a cependant été retravaillé pour en soutirer 1825 ch et 1346 lb-pi de couple.

PHOTO FOURNIE PAR BUGATTI

Bugatti affirme que la Bolide peut dépasser allègrement les 500 km/h.

L’accélération est donc digne d’une fusée Saturn V, avec un 0-100 km/h en 2,2 s et un 0-400 km/h (!) en 12,1 s. Il faut spécifier que cette Bolide dispose d’un rouage intégral pour favoriser la motricité ainsi que d’une transmission à 7 rapports à double embrayage, pour la rapidité.

PHOTO FOURNIE PAR BUGATTI

Cette Bolide dispose d’un rouage intégral pour favoriser la motricité ainsi que d’une transmission à 7 rapports à double embrayage, pour la rapidité.

Au dire de Bugatti, l’ensemble du groupe motopropulseur a été optimisé pour un usage circuit fermé avec l’accent mis sur la vitesse de pointe. La marque française affirme donc que la Bolide peut dépasser allègrement les 500 km/h.

Plus d’appui que son poids

Sa carrosserie est certes fondamentalement impressionnante dans son exécution, mais tout aussi fonctionnelle. Grâces à divers appendices aérodynamiques, la Bolide peut générer 800 kg de déportance sur son becquet avant et 1800 kg sur son becquet arrière à 320 km/h, soit plus du double de son poids au total.

PHOTO FOURNIE PAR BUGATTI

La Bolide peut générer 800 kg de déportance sur son becquet avant et 1800 kg sur son becquet arrière à 320 km/h.

Elle est donc scotchée à l’asphalte à tout moment, ce qui lui confère une stabilité phénoménale, comme en témoignent certains chronos avancés par Bugatti. Ainsi, cette Bolide peut boucler l’impitoyable tracé allemand Nürburgring Nordschleife en 5 min 23,1 s, c’est 1 min 34 s de moins qu’une Porsche 918 Spyder.

Bugatti n’a pas précisé si la Bolide sera mise en production. Si c’est le cas, la création conçue pour usage sur circuit fermé aura une diffusion très faible et sans doute un prix excessivement élevé, autant que ses limites.