Jouant un rôle secondaire depuis plusieurs années en raison d’un manque d’investissements dans le développement de ses modèles, Maserati orchestre maintenant son retour avec une autonomie retrouvée. L’illustre marque italienne souligne cette transition vers une nouvelle ère avec une composition spectaculaire, la MC20, qui pourra se mouvoir avec l’essence ou l’électricité.

Charles René Charles René
La Presse

Cette nouvelle supervoiture à moteur central arrière a été présentée la semaine dernière dans le cadre d’un dévoilement pour le moins grandiloquent dans le contexte pandémique actuel. Les ingrédients de base pour en faire un redoutable bolide de circuit moderne sont a priori là. Ferrari, Lamborghini et McLaren devront être aux aguets.

PHOTO FOURNIE PAR MASERATI

La Maserati MC20

Sa structure monocoque en fibre de carbone ne pèse entre autres que 100 kg, hébergeant un habitacle biplace épuré fardé d’un duo d’écrans qui permettent de naviguer dans un tout de nouveau système d’infodivertissement. MIA (pour Maserati Intelligent Assistant) a été conçu sur une base Android et sera compatible avec l’assistant vocal Alexa. Il dialoguera également avec une nouvelle application télématique pour téléphone intelligent.

PHOTO FOURNIE PAR MASERATI

L’habitacle de la Maserati MC20

La MC20 a passé de nombreuses heures dans la soufflerie du constructeur de châssis Dallara pour sculpter sa carrosserie. La majeure partie de l’appui aérodynamique est généré sous le véhicule, pour préserver une certaine pureté dans son design. Cela diminue également la traînée de la carrosserie, permettant une vitesse de pointe de 325 km/h.

Essence ou électricité

La MC20 sera d’abord introduite sur le marché avec un tout nouveau moteur développé entièrement par Maserati. C’est un V6 relativement compact de 3 L à carter sec et alimenté en air par deux turbocompresseurs et boulonné à une transmission à double embrayage (huit rapports).

PHOTO FOURNIE PAR MASERATI

Vue de l’arrière de la Maserati MC20

La puissance obtenue se situe à 621 ch et 538 lb-pi de couple, ce qui est particulièrement impressionnant pour le volume de la cylindrée. De concert avec un poids de moins de 1500 kg, cette mécanique bouillante permet un 0-100 km/h sous les 2,9 s.

Cela dit, le plus impressionnant reste à venir. Maserati planche sur une version entièrement électrique de la MC20. Les informations officielles communiquées sont quasi inexistantes. L’ingénieur en chef de la MC20, Luigi Sciarretta, a déclaré à certains médias que la marque vise une autonomie électrique d’environ 380 km. Un rouage intégral permettra des accélérations encore plus franches que la version à essence.

Son prix de départ est fixé par Maserati à 250 000$. Un dossier à suivre, il va sans dire !