Hyundai a l’extraordinaire capacité de faire évoluer ses designs à une vitesse haletante. Le constructeur coréen s’est fait une spécialité en la matière, de concert avec son cousin Kia, forçant même plusieurs constructeurs à accélérer le rythme pour éviter de se faire couper l’herbe sous le pied. La marque coréenne a récemment présenté des avant-goûts des prochains Kona et Tucson.

Charles René Charles René
La Presse

Pour le multisegment sous-compact Kona, les changements les plus notables se situent au niveau de la partie avant.

PHOTO FOURNIE PAR HYUNDAI

Le Hyundai Kona 2022

Sa calandre plus large et mince se fond mieux au bouclier avant et est surmontée d’une ligne de capot qui se prolonge. Les phares, également redessinés, sont aussi placés plus haut. La livrée N Line se distinguera, comme pour les autres modèles qui reçoivent ce traitement, par une approche un peu plus dynamique.

PHOTO FOURNIE PAR HYUNDAI

Le Hyundai Kona 2022

Quelque 40 mm plus long, ce Kona voit également son habitacle révisé en mettant l’accent sur l’espace aux places arrière ainsi sur que la capacité de chargement. Hyundai n’a pour le moment pas avancé de chiffres pour appuyer ses dires. Un nouvel écran de 10,25 po introduit par le Palisade sera aussi offert en option. En vente dès le deuxième trimestre de 2021.

Un Tucson entièrement remodelé

Le multisegment compact Tucson verra par ailleurs sa présentation complètement remodelée pour 2022 en adoptant le langage stylistique à l’énigmatique appellation Sensuous Sportiness (ou sportivité sensuelle). Cela se traduit, du moins sur les premiers clichés, par un panache visuel nettement plus présent. Hyundai n’a pour le moment rien précisé sur le plan technique, mais on sait que ce Tucson sera plus imposant que son prédécesseur et aura deux longueurs d’empattement proposées.

Son dévoilement officiel est prévu le 14 septembre prochain.