Voilà le seul segment du marché automobile qui fait perdre (presque) tout sens critique aux acheteurs. C'est le triomphe de l'irrationalité. Les impulsifs, les épicuriens, les saisonniers se bousculent tous pour se faire décoiffer au volant. Alors, peu importe que le moteur ait du coeur ou non ou que la contenance du coffre soit à peine supérieure à celle du coffre à gants, on succombe.

Publié le 14 mars 2014
Éric LeFrançois LA PRESSE

Audi A3 Cabriolet

Elle fait carrière depuis un bon moment en Europe, mais Audi Canada a préféré attendre sa refonte pour nous l'offrir. Voilà pour la petite histoire, alors ne soyez pas surpris d'apercevoir l'A3 Cabriolet circuler sur nos routes à compter de l'été. L'addition de ce nouveau modèle permettra non seulement de rendre financièrement plus accessible l'achat d'un cabriolet haut de gamme, mais donnera aussi à la marque aux anneaux l'occasion d'offrir aux acheteurs de la future BMW Série 2 Cabriolet une nouvelle option de choix.

L'A3 Cabriolet adopte une capote en toile à commande entièrement électronique. Celle-ci peut s'ouvrir et se refermer tout en roulant pour peu que le véhicule circule à une vitesse inférieure à 50 km/h. Tout comme la berline éponyme, cette Audi à ciel ouvert propose un rouage intégral (quatre roues motrices) et une mécanique quatre cylindres suralimentée par turbocompresseur.

BMW Série 4 Cabriolet

Moins d'un an après la sortie du coupé, BMW décline une version cabriolet de la Série 4. Ce modèle conserve, comme la Série 3 Cabriolet, modèle qu'il remplace, un toit métallique rétractable comportant trois éléments. Celui-ci assure une isolation phonique supérieure, une meilleure protection contre le vol et un plus grand confort lors de la saison hivernale. Lorsque le toit est ouvert et logé dans la partie arrière, l'aide au chargement de série soulève, si besoin est, le toit replié pour faciliter l'accès au coffre à bagages. Déposer des bagages volumineux et encombrants ne pose ainsi aucun problème, même lorsque le toit est replié.

Offerte dès ce printemps, la Série 4 Cabriolet se décline en deux modèles: 435i (six cylindres) et 428i (quatre cylindres). En dotation standard, la transmission du couple aux roues arrière passe par une boîte manuelle à six rapports. En option, BMW offre la boîte automatique à huit rapports et la boîte automatique sport à huit rapports. Elles peuvent toutes être accouplées à toutes les motorisations, et la boîte sport permet aussi de passer les rapports manuellement à l'aide des palettes de commande au volant. Toutes les boîtes sont associées de série à la fonction d'arrêt et de redémarrage automatiques du moteur. Quant au rouage à quatre roues motrices (xDrive), celui-ci n'est offert que sur la 428i Cabriolet.

Photo fournie par BMW

La BMW série 4 Cabriolet