Mazda plancherait actuellement sur le développement d'un nouveau moteur à essence sans bougies employant la pression élevée de carburant pour assurer la combustion.

Charles René LA PRESSE

C'est du moins ce que rapporte le journal japonais Nikkei Asian Review, spécifiant que cette technologie, empruntée au moteur diesel, pourrait diminuer la consommation de carburant de 30%.

La Mazda3 serait le premier modèle à être outillé de cette deuxième génération de la famille de moteurs SkyActiv, dès l'année-modèle 2018. Un tel gain sur le plan de la frugalité pourrait lui permettre de concurrencer de front de nombreux modèles hybrides.

La Mazda3 devrait par ailleurs être entièrement refondue pour 2018.