Chevrolet tente de rafraichir sa gamme Volt de véhicules hybrides rechargeables (ou véhicules électriques à extension d'autonomie).

RELAXNEWS

La Volt année-modèle 2013 disposera d'une autonomie d'énergie accrue grâce à un pack de batterie plus endurant. Chevrolet affirme que celle-ci atteindra au total les 612 km -- 61 km en conduite tout électrique.

Chevrolet annonce également une consommation à 2,4 litres/100 km (MPGe) -- équivalent électrique de la consommation au litre -- ce qui place le modèle sur un pied d'égalité avec la Nissan Leaf, qui affiche 99 MPGe à en croire les calculs de l'US Environmental Protection Agency.

Si ces changements semblent mineurs, ils assureront à la Volt une modernité capable de concurrencer celle des Honda Fit EV, un modèle commercialisé cette année avec dans le viseur, un coeur de cible identique.

Mais pour les consommateurs, le changement le plus notable proviendra sans doute de l'apparition du bouton 'Hold Drive', emprunté à la cousine européenne de la Volt : l'Opel Ampera.

Cette fonctionnalité permet de conserver de l'énergie pour l'utiliser au moment voulu -- à la fin d'un long trajet, à l'entrée d'une ville où se trouvent des voies réservées aux véhicules électriques par exemple.

Ces améliorations seront sans doute bien accueillies par les fans de Chevrolet, mais les performances de la Volt restent en deçà de celles de la Leaf (99 MPG, 2,37 litres/100 km), de la Ford Focus Electric (105 MPG, 2,24 litres/100 km) et de la Honda Fit EV (118 MPG, 1,99 litres/100 km).

Son autonomie totale sera toutefois suffisante à concurrencer avec succès celle des véhicules tout électriques, dont l'autonomie est limitée à 160 km.

Mais l'ombre de la Toyota Prius Plug-In, qui offre 95 MPGe en mode électrique et dispose du renfort d'un moteur thermique, plane toujours sur le succès de la Volt.