Aston Martin a présenté la semaine dernière un avant-goût du premier modèle qui sera produit par sa division Lagonda. Annoncé en 2009, le programme, qui se concentrera sur des modèles à tirage très limité, fait une première incursion dans les marchés du Moyen-Orient pour dégager de juteuses marges de profit.

Charles René LA PRESSE

Pour les amateurs de la marque de Gaydon, le nom vous rappelle probablement quelque chose. Achetée par David Brown en 1948, celui-là même qui s'est offert la marque Aston Martin l'année précédente, Lagonda est devenue une branche d'Aston Martin. Après la mise en production quasi confidentielle de quelques modèles et plusieurs années d'inactivité, la marque change de main à deux reprises avant de revivre au milieu des années 70. L'Aston Martin Lagonda apparaît en pleine période disco avec son puissant V8 et l'un des designs les plus controversés du temps, signé William Towns.

Très longiligne et anguleux, le dessin a fait connaître et vivre cette voiture de 1976 à 1989, malgré sa fiabilité très déficiente et le temps énorme accordé à son assemblage (2200 heures). À peine 645 Lagonda ont d'ailleurs été assemblées.

Contrairement à ce qui était auparavant annoncé, le programme Lagonda prendra d'abord forme sous une berline basée sur le châssis de l'Aston Martin Rapide. Cette création, dont on n'a vu que le profil, devrait être animée par le V12 de 5,9 L (550 ch) également employé par la Rapide S, selon la revue Autocar.

Le modèle sera réservé aux marchés du Moyen-Orient à cause de la forte demande pour ce genre de produit et sera assemblé à Gaydon, en Angleterre. Aston Martin choisira également elle-même ses clients, fort probablement pour contrôler où sera vue cette berline, née essentiellement pour contribuer au rayonnement de la marque. Aucun prix n'a été communiqué. On doit évidemment s'attendre à une facture particulièrement élevée.

Aston Martin a par ailleurs débloqué il y a quelques mois 183 millions de dollars pour jeter les bases d'un nouveau multisegment qui pourrait être vendu sous la bannière Lagonda. Ce dernier pourrait être développé de concert avec Daimler et utiliserait le châssis du Mercedes GL, toujours selon le mensuel Autocar.

Photo fournie par Aston Martin

Un avant-goût du premier modèle issu du programme 

Photo Wikipédia

Aston Martin Lagonda 1989