Dans une décision sans précédent, Toyota a ordonné mardi à tous ses concessionnaires nord-américains de cesser immédiatement de vendre huit modèles visés par un rappel de 2,5 millions de véhicules.

Denis Arcand LA PRESSE

Ce rappel massif, ordonné il y a cinq jours, vise à corriger la pédale d'accélération de ces Toyota, qui peut rester bloquée et causer des accélérations subites. Toyota va aussi immobiliser des chaînes de montage à Cambridge et à Woodstock, deux usines ontariennes, et dans quatre autres aux États-Unis dès le 1er février, le temps de remplacer les pièces défectueuses sur les voitures déjà construites.

 

C'est ce qu'a annoncé Toyota hier par communiqué, quatre jours après avoir annoncé le rappel de 2,3 millions de véhicules aux États-Unis. Toyota Canada a fait savoir hier que 270 000 véhicules vendus au Canada sont visés par le même rappel.  Certains des modèles visés sont parmi les plus populaires de Toyota. Le récent rappel et la suspension des ventes visent les modèles RAV4 (2009 et 2010), Corolla (2009 et 2010), Matrix (2009 et 2010), Avalon (2005 à 2010, certaines Camry (2007 à 2010), Highlander (2010), Tundra (2007 à 2010) et Sequoia (2008 à 2010).

 

«Il est possible que le mécanisme de certaines pédales d'accélérateur puisse, dans de rares cas, se coincer mécaniquement en position partiellement enfoncée ou revenir lentement à la position de repos», dit Toyota. En cas de blocage de la pédale et d'accélération inopinée, la compagnie a instruit ses clients d'appuyer fortement des deux pieds sur la pédale de frein si la pédale de l'accélérateur reste prise. Mettre la transmission au neutre est aussi recommandé. Éteindre le moteur en utilisant la clef est recommandé en dernier recours, si on ne parvient pas à enclencher le neutre. "Cela n'entraînera pas une perte de direction ou de contrôle de freinage, mais l'assistance fournie à ces systèmes sera perdue", dit Toyota Canada dans un communiqué daté du 26 novembre.

 

Ce rappel porte à 5 millions le nombre de véhicules rappelés depuis novembre dernier pour un problème de pédale d'accélération.

 

Contrairement au premier rappel, le nouveau problème peut se produire sans protège-tapis et le constructeur automobile a indiqué aux autorités américaines qu'il n'a pas encore décidé d'une solution définitive à ce problème.

«Toyota déploie tous les efforts pour répondre aux besoins des clients et cette décision permettra à (Toyota) de coordonner les activités et d'accélérer le plus possible les réparations de pédales d'accélérateur pour les clients», a indiqué la compagnie.

 

Un défaut made in Ontario

 

Toyota affirme que c'est à l'usine du sous-traitant CTS Corp. à Streetsville, en Ontario, qu'ont été fabriquées les pièces soupçonnées d'être défectueuses. Le fabricant de pièces CTS a son siège social à Elkhart, en Indiana, mais a une filiale canadienne. C'est ce que révèle une lettre déposée par Toyota auprès de la National Highway Traffic Safety Administration, une agence du département fédéral des Transports américain, qui fixe et administre les normes de sécurité routière.

 

Un porte-parole de Toyota a indiqué à la publication spécialisée Automotive News que le problème est rare et causé par de l'usure prématurée ou de la condensation, en raison d'une conception défaillante de la pièce par le sous-traitant.

Selon le quotidien américain USA Today, «la NHTSA attend une réponse de CTS, après lui avoir demandé par écrit si cette dernière a vendu des pièces semblables à d'autres constructeurs automobiles».

 

La lettre de Toyota aux autorités routières indique que la compagnie étudie la question des pédales d'accélération suspectes depuis mars 2007. Mais avant des rapports récents, l'enquête technique menée par Toyota ne permettait pas de conclure à un problème sérieux, explique la compagnie.

 

La compagnie avait constaté que l'humidité pouvait augmenter la friction s'exerçant sur un levier de la pédale. Cela pouvait être ressenti par le conducteur, mais sans avoir de conséquence pour la sécurité, avait conclu Toyota. Le constructeur avait changé de matériau quand même.

 

Toyota dit aussi avoir reçu, à partir de décembre 2008, des signalements similaires émanant d'Europe concernant la même pièce faite du nouveau matériau. Une modification de la pièce européenne a été ordonnée.

 

Toyota indique qu'elle s'est penchée sur le problème depuis octobre dernier, signalé cette fois sur des modèles nord-américains. L'analyse de pièces récupérées par Toyota a mené au rappel annoncé le 21 janvier.

 





Une crise majeure pour Toyota

 

La question des pédales d'accélérateur est devenue une crise pour Toyota, qui risque sa réputation impeccable en matière de sécurité et de fiabilité. La chaîne de télévision ABC a diffusé des émissions et reportages internet avec des titres évoquant la peur des automobilistes («Terror on the Roads») et le mors-aux-dents («Runaway Toyotas») de voitures en accélération subite et incontrôlée. Des témoins y racontent leur expérience.

 

Tout a commencé en en septembre, en Californie, quand une famille a péri dans un accident à haute vitesse à bord d'une Lexus ES 350, apparemment causé par une pédale d'accélérateur bloquée. Avant de perdre la vie avec sa femme et sa fille, le policier Mark Saylor a composé le 911 de son cellulaire pour demander de l'aide, indiquant que l'accélérateur était bloqué et que la voiture roulait à 195 km/h. Durant les dernières secondes de l'enregistrement de l'appel d'urgence, diffusé par les autorités, on pouvait entendre des cris poussés par les passagers alors que la voiture approche d'une intersection. Une voix dit aussi «Priez! priez!» tout juste avant que la communication soit interrompue.

 

Le gouvernement américain fait état d'une centaine d'incidents du genre, qui auraient fait cinq morts et deux blessés. Mais ABC évoque 16 morts.

 

Aucun véhicule de la division Lexus ou Scion n'est touché par ces actions. Les modèles Toyota suivants ne sont pas non plus touchés: Toyota Prius, Tacoma, Sienna, Venza, Solara, Yaris, 4Runner, FJ Cruiser, de même que certains modèles, y compris toutes les Camry hybride.

 

Les propriétaires canadiens des voitures concernées peuvent composer 1-888-TOYOTA-8 pour obtenir des renseignements à ce sujet.

 

Communiqué de Toyota Canada ici.

Communiqué de Toyota USA ici.

Photo fournie par Toyota

Contrairement à d'autres modèles Camry construits entre 2007 et 2010, la Toyota Camry Hybrid n'est pas touchée par le nouveau rappel et l'arrêt de production causés par un problème de pédale d'accélérateur.