Depuis jeudi, Ducati a pour la première fois pignon sur rue à Montréal. Une première accompagnée de deux primeurs canadiennes: les présences de la Streetfighter et de la 1098R Bayliss.

Mis à jour le 19 févr. 2009
Sébastien Templier LA PRESSE

Dès vendredi, ces deux bolides seront au salon de la moto de Montréal.

Dans un style dépouillé qui va en surprendre plus d'un, la Ducati Streetfighter se décline en deux versions, la standard et la S. La différence notoire entre les deux réside essentiellement dans l'esthétique. Car pour le reste, il s'agit du même moteur (bicylindre en L, 4 valves), de la même cylindrée (1098 cc), de la même transmission (six rapports) et du même système de freinage. Les quelques différences ? L'antipatinage sur la S pour l'embrayage. En matière de suspension, une fourche Showa à l'avant pour la standard, Ohlins pour la S. À l'arrière, un monoamortisseur Showa sur la standard, un Ohlins sur la S. Sur la balance, deux kilos seulement séparent les deux versions.

Le prix de base de la Streetfighter sera de 16 995 $, celui de la Streetfighter S de 21 495 $. Des prix relativement abordable pour M. et Mme Tout le monde.

La Streetfighter est une sportive, sauf pour la SAAQ qui la classe comme une routière... Elle s'adresse à une clientèle de passionnés, d'indépendants. «Sa gamme d'âges est plus importante que celle d'une superbike», ajoute Alain Trottier, président de Ducati Montréal.

Sa puissance (155 CV), sa légèreté (169 kg à sec - 167 kg pour la S) et son freinage - «exceptionnel pour celui qui aime la piste», selon les mots de M. Trottier - sont ses atouts. D'autres apprécieront son allure sport, son look «naked bike». En contrepartie, la position de conduite peut être inconfortable pour certains. Pour le confort ultime, on repassera.

La Streetfighter est un modèle urbain, de tous les jours, mais de haute performance. Elle devrait être sur le marché à la fin du mois de mai.

 

La moto de Bayliss

Autre attraction du salon de la moto et du magasin Ducati à Montréal, la Ducati 1098R Bayliss est quant à elle déjà disponible. Il s'agit d'un modèle limité à 500 exemplaires dans le monde. Et pour cause. Nous avons affaire à une copie (loin d'être pâle) de la moto de Troy Bayliss, champion du monde Superbike 2008. Le moteur, un bicylindre en L 4 valves de 180 CV, a une cylindrée de 1198 cc. Ce modèle est évidemment beaucoup plus racé que la Streetfighter. Ses guidons sont plus bas et ses repose-pieds plus hauts notamment.

Cette édition spéciale devrait trouver une quinzaine de preneurs au Canada. Son prix de base est de 48 995$. Avis aux amateurs.

 

Pour en savoir plus:

www.ducatimontreal.com