Ça pleurait, ça rigolait et ça sursautait sur le grouillant plateau d’En direct de l’univers de France Beaudoin, samedi soir, alors que l’équipe de District 31 recevait de fortes doses d’amour sous forme de chansons.

Hugo Dumas Hugo Dumas
La Presse

Quel excellent épisode, encore une fois. Tous les policiers du poste étaient vissés à leur siège, de Poupou (Sébastien Delorme) à Patrick Bissonnette (Vincent-Guillaume Otis), en passant par Bruno Gagné (Michel Charette) et la lieutenante Gabrielle Simard (Geneviève Brouillette). Ils étaient tous là sauf une, Catherine Proulx-Lemay, alias la rousse Florence Guindon, dont l’absence a été fort remarquée.

PHOTO FOURNIE PAR RADIO-CANADA

Catherine Proulx-Lemay, dans la série District 31

La question rebondissait sur toutes les plateformes numériques : où se trouvait donc l’actrice samedi soir ? Réponse : chez elle.

Avant les Fêtes, Catherine Proulx-Lemay a contracté la COVID-19. C’est à la suite de son résultat positif que le plateau de District 31 a été fermé, en catastrophe, dans l’après-midi du mardi 15 décembre, trois jours avant la pause des Fêtes.

Heureusement, le virus ne s’est pas propagé au reste de l’équipe du populaire feuilleton de Radio-Canada. « Catherine a des enfants, et il y a eu des cas à l’école de son fils. On pense qu’elle a pu l’avoir attrapé de cette façon », explique l’agente de l’actrice, Marie-Pierre Tremblay.

Dans la semaine du 4 janvier, Catherine Proulx-Lemay a subi un deuxième test, qui s’est de nouveau avéré positif. Évidemment, l’équipe d’En direct de l’univers avait orchestré des numéros pour elle, mais pas de risque à prendre en temps de pandémie. L’interprète de Florence Guindon a été retranchée des festivités télévisées, par mesure préventive.

La veille de la présentation d’En direct de l’univers, soit le vendredi 15 janvier, Catherine Proulx-Lemay a appris qu’elle était officiellement guérie de la COVID-19 après un troisième test. Il était cependant trop tard pour réarranger l’épisode d’En direct de l’univers.

Aussi, la maladie de Catherine Proulx-Lemay l’a tenue à l’écart du plateau de District 31, ce qui amputera du temps d’antenne à sa Florence Guindon dans le prochain mois. Une nouvelle policière affectée aux crimes économiques, Madeleine Depault, campée par Myriam LeBlanc, viendra donc épauler l’équipe du 31 dans la résolution de l’affaire complexe de l’assassinat du juge Pelland, qui a de longues et tortueuses ramifications.

De retour à En direct de l’univers, les cotes d’écoute ont été costaudes (1 225 000), et ce, malgré la présence du hockey du Canadien à TVA Sports.

Plusieurs acteurs de District 31 y ont offert des numéros musicaux épatants, dont Virginie Ranger-Beauregard (qui incarne Stéphanie Malo), Catherine-Audrey Lachapelle (feue Virginie Francœur), Hugo Dubé (le patron du SPGM) et Pascale Montpetit, notre procureure de la Couronne préférée.

PHOTO FOURNIE PAR TVA

L’équipe de Star Académie

Un bon début pour Star Ac

Trop souvent, les émissions de présélection de candidats d’une téléréalité, peu importe laquelle, ne servent qu’à remplir du temps d’antenne avant le début de la « vraie » compétition. Le camp de sélection de Star Académie, qui a ouvert ses portes dimanche soir à TVA, a fait exception à cette règle (non scientifique, évidemment).

Vraiment, ce premier épisode a été à la fois instructif et divertissant. C’était comme visionner une heure de classe de maître à La voix, quand un coach travaille à fond une chanson avec son protégé. Respire, lâche le trémolo et ne descend pas trop cette note !

Le chant en yogourt de Luis Clavis, l’apprentissage des rythmes avec Gregory Charles, le sens des paroles avec la prof Marie-Ève Riverin : on a vu de belles choses dans nos salons. La facture visuelle de la nouvelle Star Ac est moderne, et le décor, épuré et contemporain.

Rapidement, le montage nous a pointés en direction des concurrents qui ne passeraient pas à la guillotine, dont le jeune papa William Cloutier, 25 ans, ancien de Mixmania 3. On se doutait également qu’Olivier Faubert, Zara Sargsyan, Charles Kamoun, Meghan Oak, Dashny Jules, Guillaume Lafond et Sofia Duhaime poursuivraient leur apprentissage la semaine prochaine.

Lunou Zucchini, elle aussi repêchée, est la fille de Luce Dufault, tandis qu’Annabel Oreste a fait partie de la cinquième saison de La voix, à l’hiver 2017.

Le camp de sélection de Star Académie a attiré 1 066 000 curieux, contre 553 000 qui ont assisté au congédiement de Geneviève Borne de Big Brother Célébrités sur Noovo. Toujours dimanche, le retour de Tout le monde en parle a été suivi par 1 002 000 adeptes. Vlog a eu une cote d’écoute de 798 000 téléspectateurs, et Bijoux de famille a été vu par 626 000 personnes.