C’est parti pour une deuxième saison de M’entends-tu ? Le 13 janvier, Télé-Québec relancera la populaire série créée par Florence Longpré et Pascale Renaud-Hébert en diffusant en rafale les trois premiers épisodes. Mieux, les autrices viennent de terminer le scénario d’une troisième saison !

Jean Siag Jean Siag
La Presse

Les histoires croisées d’Ada (Florence Longpré), Fabiola (Mélissa Bédard) et Carolanne (Eve Landry), trois amies d’enfance d’un quartier défavorisé de Montréal, ont fait mouche. Il suffit de se rendre sur la page Facebook de M’entends-tu ? pour s’en rendre compte.

En entrevue avec La Presse, Florence Longpré le confirme. « Il y a beaucoup de gens qui nous écrivent aussi personnellement pour nous raconter leurs histoires, leurs petits bouts de vie qui s’apparentent aux histoires de nos personnages dans la série… Moi, je n’ai jamais connu ça, c’est fou. »

Preuve que la mayonnaise a bel et bien pris, Florence Longpré et Pascale Renaud-Hébert viennent de terminer le scénario de la troisième saison, qui s’intéressera à « ce qui fait qu’on s’en sort [d’un milieu violent] ». Un aveu qu’elle fera dans une émission spéciale baptisée Les coulisses et animée par Chantal Lamarre le 6 janvier, à 22 h.

Il faut dire qu’en 2019, cette comédie dramatique surprenante a été plébiscitée tant par le public que par les artisans du milieu.

C’est au-delà de tout ce dont on peut rêver.

Florence Longpré

La première saison réalisée par Miryam Bouchard, auréolée de prix Gémeaux (entre autres), est maintenant offerte sur Netflix, et la deuxième saison, qui démarre prochainement, promet d’alimenter les discussions de machines à café. On repart donc là où on s’était laissés au début du mois dernier.

Souvenez-vous du dernier épisode, dramatique.

Ada est arrêtée pour avoir tenté de couper le pénis de Keven (Victor Andres Trelles Turgeon), Fabiola la retrouve en prison, mais pour lui dire qu’elle est allée trop loin et qu’elle ne reviendra plus la voir. Et Carolanne, qui révèle enfin son secret à ses amies, réussit à se tenir droite devant Keven… avant de se retrouver à son chevet après « l’incident » provoqué par Ada.

La Presse a vu les trois premiers épisodes qui seront diffusés en rafale le 13 janvier, dans la case horaire de 22 h.

Après avoir purgé une peine d’emprisonnement de deux ans, Ada recouvre sa liberté. Fabiola travaille maintenant comme préposée aux bénéficiaires, et s’occupe de sa nièce à temps plein depuis que sa sœur toxicomane a disparu. Quant à Carolanne, elle travaille dans une librairie et habite avec Keven, dans une relation violente, où elle est de plus en plus isolée.

PHOTO FOURNIE PAR TÉLÉ-QUÉBEC

Florence Longpré, Mélissa Bédard et Eve Landry dans M’entends-tu ? 2

Série plus dramatique

Premier constat : la série réalisée cette fois par Charles-Olivier Michaud (Boomerang, Prémonitions) est beaucoup plus dramatique que la première saison. On est moins dans la folle équipée des filles, tout est plus dur, même si, d’après Florence Longpré, « il y a des scènes vraiment très drôles qui s’en viennent… » Les premiers épisodes s’attardent aux parcours de chaque personnage avant de les faire à nouveau évoluer ensemble.

« C’est dur, reconnaît Florence Longpré. La deuxième saison est vraiment basée sur la violence, donc c’est lourd comme sujet, et il a fallu le traiter comme il faut, nous dit l’autrice et comédienne, qui a rencontré des femmes dans des refuges pour rester collée sur la réalité. Il y a la violence qui touche Carolanne [dans sa relation avec Keven], mais aussi la violence entre les filles. La vengeance d’Ada, leur difficulté à communiquer, tout ça a laissé des traces sur leur amitié, sur leurs familles… »

Comment évolue le personnage d’Ada ? Après tout ce qu’elle a vécu, impossible pour elle d’être aussi désinvolte, non ?

Sans révéler de punchs, il va y avoir de grandes prises de conscience pour Ada. C’est un réveil difficile et douloureux pour elle. Avec ses amies, avec sa mère. Elles s’aiment tellement mal…

Florence Longpré

« Elle ne sera jamais une première ministre, Ada, on s’entend, mais elle fait vraiment de grands efforts, et elle part de loin, donc je la trouve courageuse. Elle évolue à petits pas. »

Une deuxième saison plus dure, donc, mais avec les bulles d’humour qui ont fait le succès de la première saison. Comme la chimie incontestable entre les trois interprètes.

« L’accroche de la deuxième saison, c’est de savoir si les filles vont retrouver leur amitié. Parce qu’elles ne se ressemblent pas tant que ça, analyse encore Florence Longpré. Elles ont formé une cellule familiale et elles ont pris soin l’une de l’autre, jusqu’à ce que cette cellule éclate et qu’elles prennent chacune du recul pour grandir. La question est de savoir si ça peut reprendre. »

Création prenante

Le rôle d’Ada en particulier et la série en général habitent l’autrice et comédienne. « Beaucoup trop parfois, avoue Florence Longpré. Je me dis : “décroche, c’est pas ton enfant”… Mais contrairement à mes autres projets, on dirait qu’il y a tellement de monde qui se sont confiés à moi, que chaque fois que j’ai l’impression qu’on se trompe ou qu’on ne le fait pas comme il faut, je panique, et je deviens pas fine… Comme Ada, mais par courriel et avec plus de mots, dit-elle en riant. Sans blague, cette série, je vais porter ça longtemps. »

La musique est une autre composante importante de M’entends-tu ?, les chansons écrites par Florence Longpré et Nicolas Michon (qui joue également le rôle du livreur, Marcel) sont interprétées par Mélissa Bédard, bien sûr, mais aussi par les trois filles, notamment dans le métro. Des moments marquants de la première saison. La deuxième saison en promet tout autant, nous indique l’autrice et comédienne.

Côté diversité, M’entends-tu ? continue de mettre de l’avant des acteurs d’horizons différents. Outre Mélissa Bédard, Nicolas Michon et Mehdi Bousaidan, on retrouvera Fayolle Jean père et Fabiola Nyrva Aladin.

Dès le début de la série, on était un peu dégoûtés par la fausse diversité qu’on voit à l’écran. Quand tu vois que tous les rôles principaux sont tenus par des Blancs, c’est un peu décourageant, c’est pas ça qu’on voulait faire.

Florence Longpré

Outre M’entends-tu ?, Florence Longpré travaille en ce moment à la rédaction d’une nouvelle série qui sera réalisée par Philippe Falardeau. « Je ne peux pas encore en parler, mais je suis très excitée par ce projet, Philippe est quelqu’un que j’admire beaucoup, et là, je viens de terminer le premier épisode ! »

Ce n’est pas tout, Florence Longpré adaptera également son texte Sylvie aime Maurice (qu’elle a coécrit avec Nicolas Michon), pour le cinéma. Un projet qu’elle mène avec le réalisateur Jean-François Asselin. La pièce, qui a été créée à La Licorne, raconte l’histoire d’amour entre Sylvie, qui souffre du trouble de la personnalité évitante, et de Maurice, qui est Asperger.

Comme quoi Florence Longpré a été entendue…

M’entends-tu ? 2, à Télé-Québec dès le 13 janvier; Les coulisses, à Télé-Québec, le 6 janvier, 22 h