Diane avait sorti le champagne pour cette dernière de l’année de Tout le monde en parle. Une émission intéressante d’un bout à l’autre, où on a parlé autrement de prostitution et plus largement de sexualité, d’adoptions heureuses et de… pannes de métro !

Richard Therrien
Le Soleil

À l’approche des Fêtes, on a aussi traité de partage et de gaspillage, en admiration devant le travail colossal de Jean-François Archambault, directeur général et fondateur de la Tablée des chefs. Depuis sa fondation en 2011, l’organisme a servi 3 millions de repas à des personnes dans le besoin, dont plusieurs proviennent des loges corporatives du Centre Bell, notamment. Mais l’œuvre de M. Archambault va bien au-delà, effectuant aussi un travail d’éducation, notamment par la brigade culinaire qui initie les écoliers à la saine alimentation. M. Archambault, qui rappelle que 47 % du gaspillage provient de nos demeures, vilipende les entreprises de boîtes prêtes à cuisiner « qui utilisent le gaspillage alimentaire comme stratégie de marketing », dit-il. Montréal se donne quelques années pour obliger les gens de la restauration et des épiceries à donner et non à jeter leurs denrées alimentaires, le temps de mettre en place une infrastructure communautaire prête à les distribuer. Un exemple que devraient suivre d’autres villes au Québec.

La suite sur le site du Soleil