Source ID:a1a63fd3b8d33f8ca575912d6fe71ae9; App Source:StoryBuilder
Exclusif

Le Terminal, nouveau cabaret d'humour, ouvrira ses portes

De gauche à droite: Jake Warren, gérant du... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

De gauche à droite: Jake Warren, gérant du Terminal, Marie-Eve LaPierre, de Productions Feedback, Michel Grenier, de BANG Management, François Simard et Gisèle Barry, de Juste pour rire Management, Sophi Carrier, imprésario à l'Agence SPM, et Junior Girardeau, de Productions Feedback.

Photo François Roy, La Presse

Quatre ans après l'ouverture du Bordel, les amateurs d'humour auront désormais un deuxième repaire à Montréal. Le Terminal comédie club ouvrira ses portes le 14 mars prochain à l'initiative de six agents d'humoristes et de Jake Warren, gérant de l'établissement qui héberge déjà depuis près de trois ans Les Jeudis stand-up.

Devant l'engouement de sa clientèle pour Les Jeudis stand-up animés par Arnaud Soly, Jake Warren, gérant du resto-bar Le Terminal sur l'avenue du Mont-Royal, a rapidement eu des envies de grandeur. Aux côtés de son amie Sophi Carrier, imprésario à l'Agence SPM (Virginie Fortin, Jean-Thomas Jobin, Arnaud Soly), il a décidé de réaménager entièrement le premier étage de son établissement pour créer un tout nouveau cabaret d'humour en s'associant avec d'autres agents d'humoristes indépendants, soit Michel Grenier, de BANG Management (Mike Ward, Guillaume Wagner), Junior Girardeau et Marie-Eve LaPierre, de Productions Feedback (Pascal Morrissette, Sèxe Illégal), François Simard et Gisèle Barry, de Juste pour rire Management (Neev, Eddy King).

«On voulait ouvrir un comédie club pour regrouper tout ce qui manquait dans les salles en location à Montréal, surtout pour aider la relève: c'est cher et il y a peu de disponibilités ailleurs», précise d'emblée Sophi Carrier. «On voulait une place où on se sent bien, où les artistes n'ont pas peur de venir, sans s'étrangler dans les tarifs de location. On offre aussi une aide à la commercialisation de leurs soirées en ouvrant un site internet qui va les aider un peu», ajoute-t-elle.

Alors que Le Bordel comédie club fonctionne à plein régime depuis près de quatre ans, les humoristes auront désormais une solution de rechange pour roder leur matériel et présenter leurs nouveaux projets devant une bonne centaine de spectateurs. L'idée des sept associés n'est pas d'entrer en concurrence avec qui que ce soit, mais plutôt de répondre à la demande et aux besoins actuels des humoristes, particulièrement ceux de la relève.

«La relève a toutes sortes de projets. On veut leur offrir un endroit où ils peuvent produire leurs idées, qui ne cadrent pas forcément dans un cadre de stand-up pur et dur», indique François Simard.

«On veut qu'ils gagnent leur vie et qu'ils progressent. On allait souvent à l'extérieur de Montréal pour roder, alors ça va nous sauver du temps!», poursuit M. Simard, qui représente des artistes comme Neev et Eddy King.

Un cabaret «hybride»

Pour Michel Grenier, agent de Mike Ward et de Guillaume Wagner, Le Terminal est un cabaret d'humour «hybride». Et il espère bien un jour que l'établissement se fera comparer au Bordel pour la manière dont le client vit sa soirée et dont les humoristes vivent leur expérience sur scène. «C'est le fun d'arriver avec une salle qui propose une plus petite location qui peut aussi devenir une salle de rodage pour de gros noms», estime-t-il. Alexandre Barrette y présentera d'ailleurs son nouveau spectacle les 9 et 16 février.

Avec cette nouvelle salle professionnelle, les humoristes bénéficieront désormais d'une loge confortable, d'une sonorisation performante, mais aussi d'un système de captation qui leur permettra d'enregistrer leurs numéros à des fins personnelles ou promotionnelles.

Du côté de la programmation, Le Terminal comédie club présentera des soirées stand-up les jeudis, vendredis et samedis, des soirées open mic et des spectacles autoproduits par les artistes les autres soirs de la semaine. Sans oublier les soirées gratuites comme celles des auditions devant public du festival ComediHa! et autres festivals du genre. Les billets seront vendus en moyenne 15 $.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer