Source ID:2818b30ade953295a9644760ca623e0a; App Source:StoryBuilder

Véronic DiCaire: des voies toutes tracées pour 2019

Véronic DiCaire se lance à corps perdu dans... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Véronic DiCaire se lance à corps perdu dans une nouvelle tournée, après une année 2018 assez folle.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Pour Véronic DiCaire, une année chargée n'attend pas l'autre... 2018 n'avait pas encore baissé le rideau que la chanteuse aux mille voix avait déjà entamé sa nouvelle tournée qui s'étalera sur trois ans et deux continents. Son spectacle flambant neuf, sobrement baptisé de son propre nom, sera présenté à Montréal lundi et mardi soir.

Avant de fixer les nouveaux horizons de l'année qui s'amorce, un coup d'oeil dans le rétroviseur donne à voir un bilan des plus touffus pour l'imitatrice franco-ontarienne. «Je pensais que 2018 allait être un peu plus calme, étant donné qu'on n'était pas en tournée, mais ça s'est avéré une année assez chargée, qui a passé très vite !», affirme-t-elle. Entre les enregistrements de l'émission ICI on chante diffusée à Radio-Canada, des représentations en collaboration avec l'OSM ou Jean Paul Gaultier, le tout coiffé par les premières parties de la tournée en Océanie et en Asie de Céline Dion, qui aurait trouvé le temps de monter un nouveau spectacle ? C'est à croire que Véronic DiCaire est dotée non seulement d'un large éventail de voix, mais aussi d'une ribambelle de bras. Par-dessus le marché, c'est un concert à double visage qu'elle présentera, d'une part au Québec, d'autre part en France, en Suisse et en Belgique, les numéros ayant été adaptés en fonction de la réalité culturelle et des vedettes connues de l'un ou l'autre côté de l'Atlantique.

Airs d'hier, mélodies d'aujourd'hui

«C'est un spectacle d'imitation de 1 h 50 min sans arrêt où on amène les gens dans des montagnes russes d'émotion, tant dans des souvenirs que dans des imitations de chanteuses d'aujourd'hui», explique celle qui espère s'adresser à une multitude de générations, avec ce spectacle mis en scène par son acolyte de longue date Josée Fortier. Six danseurs, quatre musiciens et une foule d'effets d'ambiance constitueront «l'emballage», comme elle se plaît à le dire. 

«J'avais vraiment envie qu'on soit dans la générosité!»

Qui passera donc par la photocopieuse vocale savamment huilée de Véronic DiCaire ? Nous ne vendrons pas toutes les mèches - Noël a beau être passé, laissons encore quelques surprises à déballer -, mais voici quelques mises en bouche parmi les 50 personnalités dont le timbre sera reproduit: «J'ai ajouté de nouvelles "nouvelles" voix, mais aussi de nouvelles "vieilles" voix, dit-elle en s'esclaffant. Par exemple, je fais un survol de l'époque Jeunesse d'aujourd'hui, tout en rajoutant des incontournables actuels, comme Charlotte Cardin, Safia Nolin ou Hubert Lenoir.»

Elle confesse également avoir pigé dans les années 80 et 90 (Mitsou, Madonna, Bananarama, etc.), histoire d'interpréter des morceaux rythmés et dansants pour le public.

Il va sans dire que les classiques auront toujours voix au chapitre, telles Céline Dion, Ginette Reno ou Édith Piaf. «En revanche, nous les avons amenées dans des univers différents. Je n'avais pas envie de refaire My Heart Will Go On, mais il va y avoir toute une séquence autour de Céline.»

Voies de service

À cheval entre le Québec et l'Europe pour les trois prochaines années, avec des incursions en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Japon (où elle a reçu un accueil chaleureux lors de sa tournée avec Céline) en 2019, aura-t-elle encore le temps d'assumer collaborations et activités connexes? 

«J'espère bien que l'émission ICI on chante reviendra, on n'a pas eu de nouvelles encore, on ne le sait pas. Si c'est le cas, j'en reprendrai l'animation. À part ça, je compte bien relaxer pour reprendre des forces.»

Bref, volant de succès en succès, d'une voix et d'un continent à l'autre, rien ne semble résister à Véronic DiCaire. Rien? Nous lui avons tout de même demandé si certaines voix l'avaient tenue en échec. Verdict: Janis Joplin lui a causé bien des tourments, mais a fini par intégrer son répertoire; en revanche, les tentatives d'imitation de la rappeuse française Diam's n'ont jamais abouti. «Je voulais absolument la faire dans le spectacle pour la France, mais le débit était tellement rapide... c'est une culture, le rap. J'ai laissé tomber. Mais en général, je suis assez têtue! Certaines voix se retravaillent ou s'améliorent avec le temps, comme celle de Lara Fabian», conclut-elle.

Un labeur acharné qui se mute en véritable illusion pour qui ferme les yeux un instant ; le commun des mortels n'y entendra probablement que du feu.

Véronic DiCaire en spectacle, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, les 14 et 15 janvier et les 7 et 8 février.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer