Certes l’évènement montréalais consacré à la musique classique le plus considérable durant l’été, la huitième Virée classique de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) revient au début d’août : 31 (courts) programmes payants en salle et près d’une quarantaine d’activités et concerts gratuits. Survol.

Alain Brunet Alain Brunet
La Presse

Verdi au Parc olympique

À la mort de l’écrivain Alessandro Manzoni, dont il partageait les valeurs patriotiques pour l’unité italienne, Giuseppe Verdi lui a composé son fameux Requiem. Cette œuvre à grand déploiement réunit tous les procédés compositionnels de Verdi à travers les sept tableaux regroupés à la manière de la liturgie catholique romaine du service des morts. Pour l’exécution du grandiose Requiem, Kent Nagano dirigera l’OSM renforcé d’un vaste rassemblement choral, soit plus de 400 chanteurs issus de plusieurs chœurs québécois. Se joindront à cette armée de musiciens et de choristes les solistes Leslie Ann Bradley, soprano canadienne ; Ksenia Dudnikova, mezzo-soprano originaire d’Ouzbékistan ; Seungju Mario Bahg, ténor coréen ; Ryan Speedo Green, baryton-basse américain.

Sur l’esplanade du Parc olympique le 7 août, 20 h (gratuit)

Vadim Repin et l’OSM

PHOTO TIRÉE DU SITE DE L’ARTISTE

Le violoniste Vadim Repin

Exécutée par l’OSM et Kent Nagano, la musique de La boutique fantasque, ballet du chorégraphe russe Léonide Massine, a été composée par Ottorino Respighi à partir des pièces de piano de Gioachino Rossini que ce dernier aimait nommer Péchés de vieillesse. Deuxième œuvre au programme, le Concerto pour violon no 1 en sol mineur op. 26 du compositeur allemand Max Bruch nous fera apprécier la haute virtuosité du violoniste russo-belge Vadim Repin. Le lendemain, ce dernier se produira à deux reprises : d’abord en sextuor avec notamment Baiba Skride sur des pièces de Prokofiev et de Tchaïkovski, puis en récital, accompagné de la pianiste Mari Kodama, avec Debussy, Grieg et Tchaïkovski au programme.

Vadim Repin avec l’OSM, à la Maison symphonique le 9 août, 20 h 15 ; En sextuor, à la Cinquième Salle de la Place des Arts le 10 août, 14 h 45 ; En récital, à la même salle le 10 août, 18 h 45

Baiba Skride en quintette et avec l’OSM

PHOTO TIRÉE DU SITE DE L’ARTISTE

La violoniste Baiba Skride

Le Quintette pour piano et cordes en sol mineur, op. 57, est une œuvre synthèse du compositeur russe Dmitri Chostakovitch. Il sera interprété le 9 août par les violonistes Baiba Skride (Lettonie) et Blake Pouliot (Canada), l’altiste Lambert Chen (Canada), le violoncelliste Tavi Ungerleider (États-Unis) et le pianiste Philip Chiu (Canada). Également au programme du quintette, le Requiem pour piano et quatuor à cordes, op. 11, de Mikhaïl Gnessine. Par ailleurs, la superbe violoniste Baiba Skride sera la soliste invitée de l’OSM et de Kent Nagano le lendemain ; elle jouera le Concerto pour violon no 3 en sol majeur, K. 216, de Mozart. Autre soliste invité dans ce même programme, Todd Cope jouera le Lied pour clarinette solo de Luciano Berio avec l’orchestre, qui jouera également Une nuit sur le mont Chauve de Moussorgski selon une orchestration de Rimski-Korsakov.

Baiba Skride en quintette, à la Cinquième Salle de la Place des Arts le 9 août, 20 h 45 ; Avec l’OSM, à la Maison symphonique le 10 août, 17 h 30

Orchestre de jeux vidéo

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L’ORCHESTRE

L’Orchestre de jeux vidéo

Depuis 2008, l’Orchestre de jeux vidéo s’applique à adapter pour un orchestre à vents les trames sonores de jeux vidéo, au grand plaisir des gamers mélomanes de tous types et de toutes générations.

Au Complexe Desjardins, sur la scène ICI Musique, le 9 août, 12 h, et le 10 août, 13 h (gratuit)

Makusham ! Chants amérindiens et musique de chambre

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Le chanteur Florent Vollant

Rencontre, partage, rassemblement, occasion de s’exprimer artistiquement, le makusham ici proposé réunit les artistes autochtones Florent Vollant, Moe Clark et Scott Pien Picard. Dans un contexte de musique de chambre, l’objet consiste à explorer et à actualiser diverses pratiques musicales amérindiennes traditionnelles, adaptées par le compositeur Blair Thomson. Accompagneront les chanteurs la violoniste Ann Chow, le violoncelliste Sylvain Murray et le marimbiste Nicolas Lapointe.

À la Cinquème Salle de la Place des Arts le 9 août, 18 h 45

Herbert Schuch et le troisième concerto de Beethoven

PHOTO FOURNIE PAR L’OSM

Le pianiste Herbert Schuch

Le Roumain Herbert Schuch est mis de l’avant par l’OSM et Kent Nagano pour l’exécution du troisième Concerto pour piano et orchestre en do mineur, op. 37, de Beethoven. Cette œuvre est assortie de la Suite no 2 dite Farandole, tirée de L’Arlésienne de Georges Bizet.

À la Maison symphonique le 10 août, 21 h

JSB et Mendelssohn par le Quatuor Borromeo

PHOTO FOURNIE PAR L’OSM

Le Quatuor Borromeo

Au XIXe siècle, Felix Mendelssohn fut l’un des principaux acteurs de la résurrection artistique de Johann Sebastian Bach, ce qui explique la cohabitation des deux compositeurs au sein d’un même programme du Quatuor Borromeo. Ainsi, l’ensemble américain jouera un arrangement pour quatuor à cordes (N. Kitchen) du célébrissime Clavier bien tempéré, Livre II, BWV 870-893, de JSB. De Mendelssohn, le Borromeo jouera le Quatuor à cordes no 3 en ré majeur, op. 44, no 1.

À la Cinquième Salle de la Place des Arts le 10 août, 20 h 30

Vivaldi en folie en clôture

PHOTO OLIVIER JEAN, ARCHIVES LA PRESSE

Le chef Kent Nagano

Les violonistes Baiba Skride, Andrew Wan, Blake Pouliot et Timothy Chooi, le violoncelliste Andrei Ioniță, l’octobassiste Eric Chappell, la marimbiste Krystina Marcoux et le joueur de cymbalum Alexandru Sura seront tous solistes pour l’OSM sous la direction du maestro Nagano, dans le contexte d’une véritable fête consacrée à Vivaldi pour clore la Virée classique : Concerto pour violoncelle en si mineur, RV 424 ; Concerto pour 4 violons en si mineur, op. 3, no 10, RV 580 ; Concerto pour violon en sol mineur, op. 8, no 2, RV 315, « Été » (arrangement pour cymbalum), tiré des Quatre saisons ; Concerto pour deux violoncelles en sol mineur, RV 531 (arrangement pour marimba).

À la Maison symphonique le 11 août, 14 h