Au-delà des formes dérivées de la chanson, l'écoute passionnée de la musique implique aujourd'hui un très vaste corpus: musique classique, musique contemporaine, opéra, musiques électroacoustique ou électronique, jazz, et plus encore. La rubrique Mélomanie fait un survol de l'actualité dans le domaine, deux fois par mois.

Mis à jour le 19 sept. 2018
Alain Brunet LA PRESSE

Classique, romantique, moderne

Le 60e anniversaire du Concours de musique du Canada (CMC)

Depuis sa fondation en 1958, le Concours de musique du Canada met en relief le talent de jeunes interprètes canadiens. Voilà qui justifie la tenue d'un programme du 60e anniversaire, où trois lauréats issus de générations distinctes «unissent leur virtuosité et leur musicalité». Ainsi, la pianiste Bernadene Blaha, 60 ans, le violoniste Martin Chalifour, 57 ans, ainsi que le violoniste Blake Pouliot, 24 ans, interpréteront des pièces conçues pour leur instrument de prédilection: Sonates pour violon et piano de Leoš Janáček et de Felix Mendelssohn, le Caprice viennois de Fritz Kreisler, Zapateado de Pablo de Sarasate, Tzigane de Maurice Ravel, ou encore Cinq pièces pour deux violons et piano de Dmitri Chostakovitch.

À la salle Bourgie, ce soir, à 19 h 30.

Baroque, contemporain



Händel et Glass cohabitent chez Les Violons du Roy

Le premier des quatre concerts donnés par Les Violons du Roy à la Maison symphonique réunit Jonathan Cohen et le charismatique contre-ténor américain Anthony Roth Costanzo. Le programme, juxtaposant des oeuvres de Georg Friedrich Händel et de Philip Glass, réunit deux époques éloignées et... deux esthétiques qui le sont peut-être moins qu'on ne le croirait d'emblée. L'orchestre de chambre de Québec sera dirigé par son nouveau directeur musical, Jonathan Cohen, le soliste invité sera Anthony Roth Constanzo. La première partie du programme offre des extraits d'opéra de Händel (Tolomeo, Flavio, Amadigi di GaulaRodelinda) et son Concerto grosso en ré mineur, op. 6 no 10. La seconde est consacrée à Glass: du premier mouvement de la Symphonie no 3 (pour orchestre à cordes), Liquid Days Part One (de l'album Songs of the Liquid Days), à In the Arc of Your Mallet (de l'opéra Monsters of Grace) et The Encounter (du théâtre musical 1000 Airplanes on the Roof).

Au Palais Montcalm de Québec, le mercredi 26 septembre, à 20 h; à la Maison symphonique, le vendredi 29 septembre, à 19 h 30.



Classique, contemporain

La Symphonie fantastique à Laval

L'Orchestre symphonique de Laval est de retour à la salle André-Mathieu et se propose d'exécuter la Symphonie fantastique d'Hector Berlioz. Créée en 1830, cette pièce dévoile diverses incarnations d'un orchestre symphonique; elle est dirigée pour la première fois par Alain Trudel, directeur artistique de l'orchestre depuis 12 ans. Également au programme, une oeuvre pour instruments recyclés, interprétée par les percussionnistes de l'ensemble Sixtrum, soit le Garbage Concerto de Jan Järvlepp.

À la salle André-Mathieu, le mercredi 26 septembre, à 19 h 30.

Classique

L'Héroïque de Beethoven et le génie de Mozart

Mozart et Beethoven, deux des figures de proue du classicisme viennois, sont à l'honneur dans ce concert où la beauté de la musique est reine. Violon solo de l'OSM, Andrew Wan est le soliste du Concerto pour violon no 3 en sol majeur, K. 216 de Mozart. Prélude à une carrière de soliste au cours de la prochaine décennie, soit à l'ère post-Nagano? Pour les amateurs de direction d'orchestre, notez que le maestro Rafael Payare sera à la barre de l'OSM pour ce programme. Issu de Puerto La Cruz, au Venezuela, ce corniste et chef d'orchestre est diplômé de l'Universidad nacional experimental de las artes et c'est un autre fleuron du fameux programme vénézuélien de formation musicale El Sistema. Il dirigera aussi les exécutions de Verklärte Nacht (La nuit transfigurée), op. 4 de Schoenberg, et de la Symphonie n° 3 en mi bémol majeur, op. 55, dite Héroïque, de Beethoven.

À la Maison symphonique de Montréal, le jeudi 27 septembre, à 10 h 30 et à 20 h.

Photo fournie par l’OSM

Le maestro Rafael Payare

Moderne

Concert bénéfice pour ouvrir la 70e saison de Pro Musica

Richard Lupien, président du conseil d'administration de la Société Pro Musica, invite ses abonnés et autres mélomanes à un concert intime donné par trois chambristes montréalais de réputation internationale: le pianiste Jean Saulnier, le violoniste Axel Strauss et le violoncelliste Yegor Dyachkov, tous liés à deux de nos principales institutions musicales - Saulnier et Dyachkov à la faculté de musique de l'Université de Montréal, Strauss à l'École de musique Schulich de l'Université McGill. De Claude Debussy, la Sonate pour violoncelle et piano et la Sonate pour violon seront jouées, de même que la Sonate pour violon et violoncelle de Maurice Ravel et le Trio n° 2 en mi mineur, op. 67, de Dmitri Chostakovitch.

À la Salle du Bord de l'eau, L'Île-des-Soeurs, le jeudi 27 septembre, à 20 h.

Musique ancienne

Flos florum... La fleur des fleurs

Dirigé par Scott Metcalfe, également harpiste et violoniste, l'ensemble vocal américain Blue Heron (de Boston) se spécialise dans l'interprétation des chefs-d'oeuvre polyphoniques. Destin amoureux des femmes et louanges à la Vierge Marie font ici bon ménage: ce programme de musique vocale sacrée et profane, constitué de chansons et motets, puise dans le XVe siècle franco-flamand - oeuvres de Johannes Regis, Guillaume Dufay, Gilles de Bins, Alexandre Agricola, Josquin des Prés, Gaspar van Weerbeke et Johannes Ockeghem. Ce concert est présenté dans le cadre de l'exposition Resplendissantes enluminures - Livres d'heures du XIIIe au XVIe siècle dans les collections du Québec.

À la salle Bourgie, le jeudi 27 septembre, à 19 h 30.

Photo Liz Linder, fournie par Blue Heron

L'ensemble vocal Blue Heron

Classique

L'Octuor de Schubert par les musiciens de l'OSM

Tous musiciens chevronnés de l'OSM, les violonistes Andrew Wan et Olivier Thouin, l'altiste Victor Fournelle-Blain, le violoncelliste Brian Manker, le contrebassiste Ali Yazdanfar, le clarinettiste Todd Cope, le bassoniste Stéphane Lévesque et le corniste John Zirbel jouent l'Octuor en fa majeur D. 803 de Franz Schubert. Composée quatre ans avant sa mort prématurée, cette oeuvre est la plus longue musique de chambre du compositeur autrichien. Elle compte six mouvements et dure près d'une heure. Ce concert coïncide avec la sortie du deuxième album des solistes de l'OSM, sous étiquette Analekta, prévue le 12 octobre.

À la salle Bourgie, le vendredi 28 septembre, à 18 h 30.

Contemporain

Gilles Tremblay, François Morel et Olivier Messiaen à la SMCQ

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) ouvre sa 53e saison avec un grand concert gratuit mené par son directeur artistique Walter Boudreau, dans le cadre des Journées de la culture. Musique(s) du feu est un hommage aux compositeurs québécois Gilles Tremblay (Musique du feu) et François Morel (Lumières sculptées), deux monuments de la musique contemporaine disparus l'un en 2017, l'autre cette année. Ce concert permettra d'entendre des oeuvres marquantes de ces figures de proue de la musique canadienne, aux côtés de celle d'un de leurs maîtres, Olivier Messiaen (Et exspecto resurrectionem mortuorum). L'exécution de ces oeuvres implique l'ensemble de la SMCQ, l'ensemble à percussion Sixtrum et la pianiste Louise-Andrée Baril.

À la salle Pierre-Mercure, le dimanche 30 septembre, à 15 h (gratuit).

Baroque

L'intégrale des cantates de Bach - An V

Révélation Radio-Canada en musique classique 2018-2019, le jeune chef québécois Nicolas Ellis amorce L'intégrale des cantates de Bach - An V, avec l'organiste Geneviève Soly, des Idées heureuses. Les cantates au programme (Wer da gläubet und getauft wirdSchau lieber Gott, wie mein FeindO heiliges Geist-und Wasserbad, Gott soll allein mein Herze haben) seront interprétées par la soprano Odéi Bilodeau, le contre-ténor Nicholas Burns, le ténor Arthur Tanguay-Labrosse et le baryton-basse Normand Richard.

À la salle Bourgie, le dimanche 30 septembre, à 14 h.

Photo Sian Richards, fournie par l’OSM

Le violoniste Andrew Wan