Deux légendes vivantes de la musique russe, le chef d'orchestre Gennady Rozhdestvensky, 81 ans, et sa femme, la pianiste Viktoria Postnikova, 69 ans, se partagent un programme Tchaïkovsky trois fois à l'Orchestre Symphonique de Montréal: demain et jeudi, 20h (séries «Grands Concerts»), et dimanche, 14h30 (série «Dimanches en musique»), à la Maison symphonique.

Claude Gingras LA PRESSE

On notera le nouvel ordre du programme: le chef dirigera d'abord la symphonie Manfred et, ensuite, accompagnera sa femme dans le célébrissime Concerto no 1. Le couple (marié en 1969) avait présenté le même concerto à l'OSM en 2008. Il revint pour Rachmaninov à Lanaudière en 2011.

La musique russe figure également au concert que des chambristes de l'OSM donneront à la Maison symphonique vendredi, 18h30. Programme: Quatuor no 2 de Borodine et Quatuor no 1 de Tchaïkovsky, avec lectures de Kim Yaroshevskaya.

Nouvelles musiques

Walter Boudreau ouvre son festival Montréal/Nouvelles Musiques jeudi, 19h, salle Pierre-Mercure, avec un hommage de l'Ensemble de la SMCQ à Claude Vivier, mort il y a 30 ans. Programme: oeuvres de Boudreau et de Vivier, avec comme solistes la soprano Marie-Annick Béliveau, la violoniste Noémi Racine Gaudreault et la pianiste Louise-Andrée Baril.

Également à Pierre-Mercure, la programmation MNM comprend une version concert pour voix et percussions de West Side Story de Bernstein par les Percussions Claviers de Lyon samedi, 19h, et une réduction pour 76 instruments du Sacre du printemps de Stravinsky par Esprit Orchestra, de Toronto, dir. Alex Pauk, dimanche, 20h. S'y ajoutent, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur: le baryton Vincent Ranallo vendredi, 19h, et la soprano Émilie Laforest dimanche, 21h30.

Toujours à MNM: lundi, 19h, au Bain Mathieu (2915, Ontario E.), le Nouvel Ensemble Moderne, dir. Lorraine Vaillancourt, joue une oeuvre du Norvégien Lasse Thoresen, Loep, lokk og linjar, inspirée du folklore de son pays, avec la chanteuse norvégienne Berit Opheim en soliste.

Bourgie: cinq concerts

Cinq concerts, en cinq jours, sont annoncés à la salle Bourgie. Demain, 19h30: Jonathan Goldman au bandonéon et un ensemble instrumental. Jeudi, 18h: ensemble de cinq cornistes de l'OM. Vendredi, 19h: oeuvre de Louis Dufort par la danseuse Lucie F. May et un quatuor à cordes. Samedi, 20h: la soprano Karina Gauvin et l'Ensemble Caprice, dir. Matthias Maute, dans un programme très varié, de Purcell à Satie. Dimanche, 15h30, présentation Pro Musica: la pianiste Beatrice Rana dans les 24 Préludes de Chopin et, de Ravel, Gaspard de la Nuit et une transcription de La Valse.

Également

La Chapelle historique du Bon-Pasteur annonce deux concerts, à 20h: l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal demain, le Trio Reiner dans Rachmaninov et Arensky jeudi. Vendredi et samedi, 19h30, et dimanche, 14h30, au théâtre Rialto: Le Nozze di Figaro, de Mozart, par l'Opera da Camera. Le pianiste Alain Lefèvre joue ses compositions samedi, 20h, à la Maison symphonique. Dimanche, 15h, à La Visitation, Luc Beauséjour dirige un ensemble d'instruments anciens dans Bach, Palestrina, Gabrieli et autres. Dimanche également, 15h30, au Conservatoire, Pascale Beaudin, avec Olivier Godin au piano, chante Duparc, Debussy, Ravel, Poulenc et Berlioz.

Le Met-radio

Aux diffusions en direct du Metropolitan à Radio-Canada samedi, 13h: Carmen, de Bizet, avec Anita Rachvelishvili, Nikolaï Schukoff, Ekaterina Scherbadenko et Ildar Abrazakov. Dir. Michele Mariotti.

OSM: 2013-14... et l'après-Nagano

L'OSM dévoilera sa 80e saison le 14 mars. On sait déjà qu'Alain Lefèvre n'y figurera pas. Par contre, on note un retour très attendu: Louis Lortie, dans l'intégrale des Années de pèlerinage de Liszt, le 2 février. Total: 160 minutes, si l'on se fie à son enregistrement. Autres récitals-OSM: Natalie Dessay et Dmitri Hvorostovsky. Également: le retour du violoncelliste Yo-Yo Ma, cette fois en concerto.

Quant à l'orgue que Casavant installe présentement à la Maison symphonique, c'est son concepteur Olivier Latry qui l'inaugurera, le 28 mai (nous sommes toujours en 2014!), dans la fameuse 3e Symphonie de Saint-Saëns. L'organiste de Notre-Dame de Paris complétera son programme avec des pages de haute virtuosité pour orgue seul.

Enfin, on apprend que la direction de l'OSM se penche présentement sur l'inévitable après-Nagano. Le présent contrat du chef se termine en 2016 et ne sera vraisemblablement pas renouvelé. En tout, Nagano aura fait 10 ans, chose courante dans les orchestres.

Un nom de successeur circule déjà: le Russe Vasily Petrenko, présentement titulaire du Royal Liverpool Philharmonic Orchestra.

Le blond garçon de 37 ans a dirigé la 10e Symphonie de Chostakovitch à l'OSM en novembre dernier et les musiciens l'ont beaucoup aimé, rapporte-t-on. Et on le dit à la recherche d'un poste auprès d'un orchestre majeur d'Amérique.