Le prestigieux Opéra de Vienne (Staatsoper) et son directeur général, le Français Dominique Meyer, ont enregistré pendant la saison 2011-2012 un nouveau record en termes de chiffre d'affaires et de nombre de spectateurs et cela malgré la crise économique et financière.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dans un communiqué publié mardi, l'Opéra de Vienne a annoncé un bilan chiffré qui contraste avec celui de nombre d'autres grands opéras dans le monde: le chiffre d'affaires est ainsi passé sur un an de 29,528 millions d'euros à 31,310 millions d'euros.

Au total, 588 990 spectateurs, soit une légère hausse (584 974 en 2010-2012), se sont rendus au Staatsoper pour assister à 363 spectacles d'opéra et de danse, concerts et spectacles pour enfants. Et le taux de fréquentation s'est de nouveau établi à plus de 98%.

Depuis qu'il a pris ses fonctions, en septembre 2010, Dominique Meyer a donné un nouvel élan à l'Opéra de Vienne, avec le retour du baroque, des opéras contemporains et une plus grande place accordée à la danse, avec à ses côtés comme directeur du ballet l'ancien danseur-étoile de l'Opéra de Paris, Manuel Legris, et à l'opéra pour enfants.