Annie Villeneuve préfère s'attaquer à un projet à la fois, mais cet été, elle devra conjuguer l'enregistrement de son nouvel album et une tournée d'une vingtaine de dates d'Ils se sont aimés, l'adaptation de la pièce française à succès de Pierre Palmade et de Muriel Robin vue par plus de 600 000 personnes dans l'Hexagone.

Publié le 14 juill. 2012
Stéphanie Vallet LA PRESSE

Tout un défi pour la chanteuse devenue comédienne qui incarne Isabelle, une femme de tête en plein divorce avec Martin, incarné par Stéphane E. Roy. Une comédie dont la mise en scène est assurée par Jasmin Roy et Sylvie Boucher.

«Éric Young, mon agent, me demande souvent mon avis sur des projets et il m'a fait lire Ils se sont aimés. J'ai ri une page après l'autre. Quelques jours plus tard, il m'a dit qu'il me voyait faire ça et même si c'est ma première incursion au théâtre, je me sentais capable de relever ce défi. Aujourd'hui, je me sens dans mon élément», explique Annie Villeneuve.

En studio depuis maintenant deux mois pour l'enregistrement de son album à paraître le 18 septembre, Annie Villeneuve a fait appel au réalisateur Guy Tourville avec qui elle a déjà travaillé (Elles chantent Cabrel). Elle s'est aussi entourée de Marc Dupré pour la musique de l'album sur lequel on retrouvera des textes de Lynda Lemay et d'Alexandre Poulin.

«On revient à la base, sans flafla. Le texte est au coeur de cet album. Je voulais toucher les gens et être touchée moi-même», précise Annie Villeneuve.

Sa confession sur le divan

«J'ai écris une chanson pour mes soeurs et elles en sont mes choristes! On a eu des fous rires à n'en plus finir en studio. J'ai aussi une chanson sur mon grand-père, dont j'ai hérité une guitare que j'utilise dans l'intro. Et bien sûr une chanson pour Guillaume (Latendresse)! C'est un album où il y a beaucoup d'émotion et d'amour.»

Questions / Réponses

Q: Si vous étiez une personnalité qui a marqué l'histoire?

R: J'aimerais vivre au moins une journée dans la peau de Madonna. Et voir comment on se sent quand on sait qu'on marque l'histoire de la musique, de la mode et du cinéma. Elle laisse son empreinte sur tout ce qu'elle entreprend et c'est une véritable référence.

Q: Si vous étiez un plaisir coupable?  

R: Je ne peux dire non à des biscuits Oreo double crème.  

Q: Dans quel livre aimeriez-vous vivre?

R: Le recueil de photos des voyages de Geneviève Borne. S'il y a une personne que je trouve chanceuse dans la vie, c'est elle. J'aime sa facilité à s'imprégner de chaque moment. J'aimerais vivre dans l'oeil de sa caméra.

Q: Qui serait l'invité d'honneur au souper de vos rêves?  

R: J'ai une certaine curiosité pour le couple Angelina Jolie/Brad Pitt et je les inviterais avec leurs enfants. J'ai une tonne de questions à leur poser. Céline Dion pourrait aussi être là si ça lui tente!

Q: Quels étaient votre premier disque et votre premier livre?

R: Ma première cassette, c'est Unison de Céline Dion; je l'avais reçue pour mon anniversaire. C'est là quelle a commencé à me donner des cours de chant! Mon premier livre, j'ai convaincu ma mère de m'acheter toute la collection du Club des Baby-Sitters, mais je n'en ai jamais lu aucun!

Q: Quelle est votre citation favorite?

R: L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.» Je me lève de bonne heure et je suis incapable de me recoucher. Ces temps-ci, je fais de l'insomnie, car je commence à angoisser avec la pièce de théâtre et le nouvel album qui s'en viennent.

Q: Si vous ne pouviez plus pratiquer votre métier, que feriez-vous?  

R: Si je ne pouvais plus chanter, j'animerais ou je serais actrice. J'aime avoir plusieurs cordes à mon arc.

Q: À quoi êtes-vous accro?

R: Aux gens autour de moi. J'ai du mal à être toute seule.

Q: Quel est votre rêve le plus fou?  

R: Remplir un Centre Bell.

Ils se sont aimés, à partir du 25 juillet au théâtre Le Patriote de Sainte-Agathe, puis en novembre au Théâtre St-Denis.