Folk, folk-rock, country-rock, néo-psychédélisme, synthwave ou musique de chambre (cordes et bois) convergent dans cette forme actualisée de l'expression americana.

Mis à jour le 29 janv. 2019
ALAIN BRUNET LA PRESSE

Réalisé par le multi-instrumentiste James Elkington, The Unseen in Between se démarque-t-il des albums précédents de Steve Gunn par l'apparente plénitude ressentie à travers ces neufs chansons?

Ex-sideman de Kurt Vile et The War on Drugs, collaborateur de Michael Chapman et tant d'autres, le guitariste et songwriter de Pennsylvanie dépeint ici un univers d'errances, voyages, quêtes de paix, rencontres de perdants magnifiques (merci Leonard), liens entre maître et animal domestique (Luciano), évocation de Lightning Field, installation «land art» de Walter De Maria au Nouveau-Mexique, inquiétudes diverses sur l'existence et autres phénomènes dissimulés dans les craques du plancher.

Force est de conclure au fil de plusieurs écoutes que la simplicité et le minimalisme ressentis de The Unseen in Between est un mirage.

Les couches y sont certes fines, mais riches et abondantes. Sons et mots s'amalgament autour d'une pensée chansonnière beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît.

* * * *

AMERICANA, FOLK-ROCK. The Unseen in Between. Steve Gunn. Matador Records.