Lost in the Dream est le troisième disque du groupe américain The War on Drugs, dont a fait partie l'auteur et compositeur Kurt Vile jusqu'en 2009.

Publié le 23 mars 2014
PHILIPPE BEAUCHEMIN LA PRESSE

On le précise d'emblée, car la formation poursuit le chemin musical tracé par l'ami Kurt: même élasticité des arrangements country, ambiance folk-rock enfumée et guitares distorsionnées à souhait, mais jamais stridentes. The War on Drugs emprunte également à d'autres, et pas les moindres: on pense tantôt à Bruce Springsteen (sur Burning, pour la guitare et les envolées lyriques), tantôt à Bob Dylan (pour la vocalise sur Eyes to the Wind et In Reverse).

Le meneur de jeu Adam Granduciel a bien fait ses devoirs et propose un album respectueux des pionniers folk-rock américains, tout en y ajoutant une note personnelle - et moderne - intéressante. Le genre americana doit maintenant compter The War on Drugs parmi ses figures de proue.

À écouter: In Reverse

FOLK ROCK COUNTRY

The War on Drugs

Lost in the Dream

Secretly Canadian

****