Chez ces Atoms For Peace, nous ne sommes pas ici sur le territoire de l'électro de pointe à la mesure de Thom Yorke (ni Four Tet, ni Flying Lotus, ni Modeselektor, ni Burial), nous avons ici affaire à la réunion d'instrumentistes chevronnés, que l'on peut aisément qualifier de top niveau.

Alain Brunet LA PRESSE

Sobres et bien dosés, les environnements sonores que confère la programmation (Yorke et Godrich) ont de quoi épater. Flea nous sert un jeu de basse différent de l'idée qu'on s'en fait chez Red Hot Chili Peppers, groove jazzy très proche de l'esthétique électro. Sans faire dans l'ostentation, la section rythmique composée de Joey Waronker, batterie, et Mauro Refosco, percussions, est redoutablement efficace.

L'instrumentation traditionnelle (basse, percussions, claviers, guitares) se trouve au service des machines et vice versa.  Thom Yorke, on s'en doute bien, reste ce qu'il est mélodiquement et vocalement, mais... s'exprime ici à travers un chantier très intéressant... et qui reste un chantier.

À écouter : Dropped

ROCK

Atoms For Peace

AMOK

***1/2

XL Recordings