Grand prix du Concours international de piano de Montréal l'an dernier, à 18 ans, Beatrice Rana a choisi comme premier disque les Préludes de Chopin.

Claude Gingras LA PRESSE

Elle joue les 24 de l'op. 28, composés de 1836 à 1839, et ajoute les deux préludes isolés, de 1834 et 1841. La moitié de ces pièces sont rapides et impétueuses et la jeune pianiste y conjugue technique vertigineuse, clarté parfaite et dramatisme puissant. Bravo jusque-là.

Dommage que les préludes plus calmes soient si peu convaincants: il y a là trop de rubato, des ralentissements gratuits et autres maniérismes, et une recherche trop évidente d'«émotion». Erreur aussi de compléter le disque avec la vaseuse deuxième Sonate op. 19 de Scriabine. Bref, un disque auquel on ne retournera jamais.

À télécharger: Prélude op. 28 no 24

CLASSIQUE

PRÉLUDES DE CHOPIN

**1/2

ATMA