Comptez sur le label anglais Soundways pour poursuivre son oeuvre d'archivage de la musique populaire africaine des années 70.

Philippe Renaud, collaboration spéciale LA PRESSE

Cette fois, l'étiquette consacre une compilation à l'obscur orchestre The Funkees, qu'on dit le plus fort de la scène afro-rock à l'est de Lagos. Sont ici compilés une série de singles enregistrés dans leur patrie, puis les meilleurs extraits de deux albums enregistrés à Londres en fin de parcours, lorsque ces musiciens étaient allés tenter leur chance dans la cour des grands. Plus près du rock de Love et de Hendrix que des épanchements funk de James Brown et Parliament,

The Funkees compte sur deux atouts de taille: des batteurs/percussionnistes brillants et un guitariste particulièrement inspiré. Ça donne une musique inflammable, irrésistible - de la bombe, surtout sur les plus anciens enregistrements de la première moitié de l'album. Tantôt psychédélique (Acid Rock), tantôt coulé dans les rythmiques populaires (hallucinantes Abraka et Akula Owu Onyeara!), l'album des Funkees s'avère parfait pour les balades en voiture ou les BBQ entre amis.

À télécharger: Abraka

ROCK

THE FUNKEES

Dancing Time

*** 1/2

Soundways