La montagne accouche d'une souris? Depuis la parution de First Impressions of Earth en 2006 et de la tournée qui s'ensuivit, pas ou très peu de nouvelles des Strokes depuis 2007.

Publié le 26 mars 2011
Alain Brunet LA PRESSE

Parmi les leaders de la vague indie rock au tournant du millénaire, les garçons de Brooklyn reprennent enfin du service avec l'intention de retourner aux fondements de leur facture. Facture? Depuis la sortie de l'excellent Is This It en 2001, on attend toujours le nouvel opus phare.

Certes, la dizaine de chansons d'Angles constitue une moulée vitaminée que ruminera  à gogo la FM. On en fera peut-être des pubs de voitures, pourquoi pas? À la décharge de Julian Casablancas et ses collègues, il faut dire qu'ils sont succincts et efficaces, les Strokes modèle 2011. Limpides sont leurs emprunts à la new wave, au post-punk, au Velvet (Gratisfaction) au reggae-funk pour visages pâles (Machu Picchu) ou même à Radiohead (You're So Right). Or ces musiciens d'expérience sont encore beaucoup trop collés sur ces références en nous proposant des titres réalisés sans envergure - Joe Chiccarelli y a oeuvré un moment, la réalisation a été  finalisée par le groupe au domicile d'Albert Hammond Jr. On attend le prochain album...

ROCK

The Strokes

Angles

** 1/2

Rough Trade