La mort de Karim Ouellet n’a été confirmée qu’il y a quelques jours, mais déjà, on veut que son nom reste ancré dans le paysage de Québec.

Publié le 20 janvier
ÉMILIE PELLETIER Le Soleil

Signe que le décès de l’auteur-compositeur-interprète de Québec a fait des vagues, l’idée circule déjà de nommer un espace en son honneur « pour souligner l’œuvre de ce grand poète qui est parti trop tôt et qui nous parlait d’amour ».

Il n’a pas fallu beaucoup plus de temps pour que commence à circuler sur les réseaux sociaux la possibilité d’honorer sa mémoire en gardant son nom vivant.

Lisez l’article complet sur le site internet du Soleil