(Londres) Le producteur des Beatles, George Martin, raconte avoir signé le groupe de rock légendaire à ses débuts, davantage pour la personnalité attachante de ses quatre membres que pour leur musique, dans une vidéo publiée par son fils sur Twitter.

Publié le 19 janvier
Agence France-Presse

Décédé en mars 2016 et surnommé « le cinquième Beatle », George Martin avait propulsé les « Fab Four » vers le succès planétaire.

« Ils étaient quatre et j’ai dit “Qui sont-ils ? Que sont-ils ?” », raconte le producteur à sa petite-fille dans cette vidéo publiée par son fils Giles Martin, également producteur.

Il a rencontré les quatre de Liverpool à Londres. « Quand j’ai écouté ce qu’ils faisaient, c’était OK, mais pas extraordinaire », se souvient-il dans cet échange.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

George Martin

« Mais la magie a opéré quand j’ai commencé à les connaître, parce que c’était des gens très bien », poursuit George Martin.

« Ils étaient drôles et très intelligents, ils disaient tous des choses charmantes, c’était le genre de personnes avec qui on aime bien être », détaille-t-il. « Alors j’ai pensé que si je ressentais cela, d’autres personnes allaient le ressentir aussi » et que « c’est pourquoi ils devraient devenir être assez populaires ».

Fils de charpentier, né en janvier 1926 dans le nord de Londres, George Martin a fait décoller les Beatles et gardé une influence décisive sur toute leur carrière, de l’album originel Please Please Me jusqu’à Abbey Road en passant par le psychédélique Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band.

Seul le dernier album du groupe Let It Be (1970) a été produit par un autre, Phil Spector.