Découvrez les autres nouveautés proposées par notre équipe.

Publié le 18 janvier
La Presse

Vincent Vallières

Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

C’est sur la chanson Elle n’entend plus battre son cœur que Vincent Vallières dit la phrase « Toute beauté n’est pas perdue », qui est le titre de son plus récent album. Dans le clip qui l’accompagne, dévoilé ce mardi, Hélène Florent y incarne cette femme écrasée par la charge mentale et qui sent que sa vie lui échappe, debout dans les allées trop grandes d’une épicerie à grande surface. La comédienne rend parfaitement la sensation d’étouffement décrite dans la chanson — mais aussi l’infime lueur d’espoir qui s’en dégage. Une lecture réussie par la réalisatrice Jeanne Leblanc (Les nôtres, 5e Rang) pour une chanson émouvante et empathique.

Regardez le clip complet d’Elle n’entend plus battre son cœur

Lucia de Carvalho

Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

PHOTO FRANK LORIOUX, FOURNIE PAR SIX MEDIA

Lucia de Carvalho

Les chansons de Lucia de Carvalho illustrent sa trajectoire : elle est née en Angola, a vécu au Portugal et en France. Pwanga, son deuxième disque, réalisé par le Français Jean Lamoot (Mano Negra, Bashung, etc.), est enraciné en Afrique, mais regarde aussi du côté du Brésil (Desperta compte sur la participation de Chico César) et même des sonorités sinueuses qu’on associe au monde arabe. Par-dessus tout ça, sa belle voix onctueuse et joyeuse. Pwanga, comme le nom de la chanteuse, évoquent la lumière. Et c’est ce qu’apportent ses chansons aux rythmes invitants.

Regardez le clip de la chanson Desperta

Alicia Moffet

Marissa Groguhé
Marissa Groguhé La Presse

FOURNIE PAR LA MAISON DE DISQUES

Alicia Moffet

Plus d’un an et demi après la sortie de son premier album, Alicia Moffet propose un nouveau simple, le premier d’une série de parutions inédites en 2022. Avec la chanson Lullaby, l’autrice-compositrice-interprète de 23 ans exprime son besoin de se libérer de la négativité des autres pour mieux être elle-même. La chanson, d’abord vaporeuse et envoûtante, puis plus cadencée et franche, est joliment portée par la voix de Moffet et d’un chœur gospel (qui entonne à la fin de la pièce une série de « fuck you » libérateurs). Cet « hymne » pop et R&B paraît sur le label qu’a récemment fondé la chanteuse, Two AM Records.

0:00
 
0:00
 

Basia Bulat

Charles-Éric Blais-Poulin
Charles-Éric Blais-Poulin La Presse

PHOTO RICHMOND LAM, FOURNIE PAR L’ARTISTE

Basia Bulat

L’artiste montréalaise Basia Bulat a puisé dans ses cinq albums studio pour réinventer 16 chansons et les agrémenter d’arrangements pour quatuor à cordes. Le plus récent extrait de The Garden, Fables, chanson amoureuse qui confronte la pureté de l’enfance aux désillusions de l’âge adulte, annonce un album paisible, solennel et envoûtant. La pièce folk, orchestrée par le violoncelliste Zou Zou Robidoux et réalisée par Mark Lawson (Beirut, Timber Timbre, Arcade Fire), est accompagnée d’un doux clip hivernal où défilent des images d’époque et d’aujourd’hui.

Regardez le clip de la chanson Fables (The Garden Version)

Envy of None

Pierre-Marc Durivage
Pierre-Marc Durivage La Presse

PHOTO FOURNIE PAR KSCOPE

Maiah Wynne et Alex Lifeson, du groupe Envy of None

Un peu plus de deux ans après la mort de l’as-batteur Neil Peart, qui a marqué la fin du mythique groupe canadien Rush, on retrouve le guitariste Alex Lifeson avec Envy of None, projet complètement différent qui lui permet une fois de plus d’explorer de nouveaux univers musicaux, à 68 ans. La chanson Liar, lancée la semaine dernière, est le premier extrait d’un album de 11 chansons qui sera dévoilé le 8 avril. Lifeson fait notamment équipe avec l’autrice-compositrice-interprète Maiah Wynne, de même que le bassiste Andy Curran et le réalisateur Alfio Annibalini.

0:00
 
0:00