Concerts et captations annulés, d’autres qui sont reportés, l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et l’Orchestre Métropolitain (OM) ont annoncé jeudi une réorganisation complète de leurs activités du mois de janvier. Les deux ensembles ont pris ces décisions avec l’objectif avoué de protéger leurs musiciens, techniciens et choristes de la nouvelle vague d’infections à la COVID-19 à laquelle on assiste depuis décembre.

Mis à jour le 6 janvier
Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

« Devant la situation actuelle, l’Orchestre symphonique de Montréal se voit dans l’obligation de reporter avec regret deux évènements : Rafael Payare et le lyrisme de Bruckner, prévu les 12 et 13 janvier, et Jeunesse et créativité, de Mozart au Concours OSM, prévu le 16 janvier », écrit l’Orchestre. De nouvelles dates seront dévoilées ultérieurement. Le concert du 12 janvier devait faire l’objet d’une captation elle aussi reportée, bien entendu.

Les concerts Brahms et Mahler, entre espoir et résignation, prévus les 19 et 20 janvier, sont quant à eux annulés. « Les clients seront bien sûr [joints] par le service à la clientèle », précise l’OSM dans son communiqué transmis aux médias.

En guise de consolation, l’OSM offre gratuitement en webdiffusion, jusqu’au 31 janvier, le premier concert dirigé par son nouveau directeur musical, le maestro Rafael Payare, le 10 janvier 2021.

Ce concert, transmis en direct l’an dernier, comptait deux œuvres : la Symphonie n1 en do mineur, op. 68, de Brahms et, en guise d’amuse-gueule, Le carnaval romain, Ouverture, op. 9, de Berlioz.

Voyez la webdiffusion gratuite du concert de l’OSM

Même scénario pour l’OM

PHOTO ANDY EARL, FOURNIE PAR L’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN

Milos Falletta devait être du concert Invitation à la danse, le 28 janvier, à la Maison symphonique.

Sans grande surprise dans les circonstances, l’Orchestre Métropolitain a aussi annoncé jeudi en fin de journée le report des concerts Chœur et couleurs (23 janvier, avec le Chœur Métropolitain) et Invitation à la danse, mettant en vedette Milos et JoAnn Falletta (28 janvier). L’ensemble précisera ultérieurement les dates de remplacement pour ces deux rendez-vous musicaux.

« En attendant que la situation revienne à la normale, l’Orchestre offrira la possibilité de visionner gratuitement dans les jours qui suivront des concerts ayant déjà fait l’objet de webdiffusion, afin que la musique puisse continuer de résonner dans le cœur des mélomanes, indique le communiqué de l’ensemble. L’OM invite le public à suivre l’évolution de la situation via son site internet et ses plateformes de réseaux sociaux. »

La suite des saisons de l’OM et de l’OSM n’est pas touchée pour le moment par la crise sanitaire. Il était encore possible de se procurer des billets, jeudi, pour les concerts des deux orchestres programmés en février, mars et plus tard cette année.