(Los Angeles) La star du rock britannique Rod Stewart et son fils Sean ont plaidé coupable de « voie de fait » lors d’une altercation avec une gardien de sécurité d’un hôtel de Floride durant la soirée du réveillon du Nouvel An en 2019, a annoncé vendredi l’accusation.

Publié le 17 déc. 2021
Agence France-Presse

Aucun des deux hommes n’a toutefois été formellement sanctionné.

Le chanteur de 76 ans,  connu pour ses chansons Maggie May ou encore You wear it well, et sa famille étaient au Breakers hotel, à Palm Beach,  lorsqu’ils se sont vu refuser l’accès à une fête qui se tenait dans une section « pour enfants » de l’établissement cossu.

Rod Stewart était accusé d’avoir frappé le garde supervisant l’évènement à la poitrine quand ce dernier avait refusé de céder devant les protestations de son fils.

L’ex-chanteur des Faces, reconnaissable à sa voix éraillée et sa tignasse blonde, était poursuivi pour voie de fait, un délit mineur qui est en général sanctionné par une amende.

Mais après leur plaider-coupable, le juge a décidé de ne pas prononcer de sanction contre le chanteur et son fils, ce qui signifie qu’ils ne sont pas formellement condamnés et ce qui évite du même coup au tribunal une procédure longue et coûteuse.

« Personne n’a été blessé durant cet incident et un jury n’a pas jugé Sir Rod Stewart coupable », a déclaré dans un communiqué à l’AFP l’avocat de la star, Guy Fronstin.

Le chanteur a plaidé coupable pour éviter un procès public « gênant et superflu », dit-il.

La victime de ces « voies de fait », Jessie Dixon, n’était pas opposée à cette solution, a déclaré à l’AFP un porte-parole du procureur.

Rod Stewart, qui a plus de trente albums à son actif, a été anobli par le reine Élisabeth II en 2016. Fin 2019, il avait révélé avoir combattu avec succès un cancer de la prostate.

Son fils Sean, 41 ans, est quant à lui connu pour ses s et ses frasques. En 2002, il avait été arrêté pour avoir agressé un homme devant un restaurant de Malibu, une bagarre stoppée par l’intervention de l’acteur Dean Cain, qui incarnait Superman dans la série télévisée Loïs et Clark.

En 2015, il avait de nouveau été arrêté à l’aéroport de Miami en train de tourner sur le tapis à bagages, dans une zone interdite au public.