(Varsovie) Le jury du 18e Concours international de piano Chopin a couronné le Montréalais Bruce (Xiaoyu) Liu. La nouvelle a été annoncée jeudi matin, heure locale de Varsovie. Le lauréat remporte une bourse de 40 000 euros (environ 57 400 $) et profite d’un extraordinaire tremplin pour lancer sa carrière de pianiste.

Monika Scislowska Associated Press

La première réaction du gagnant à l’annonce de sa victoire a été tout simplement : « Oh mon Dieu ! Je ne sais pas quoi dire. » Il s’est ensuite repris en déclarant avoir rêvé de ce moment « comme tous les autres participants présents sur cette prestigieuse scène. »

Puis le jeune Liu, 24 ans, a ajouté que d’avoir l’opportunité « de jouer Chopin à Varsovie est l’une des plus belles choses qu’on peut imaginer. »

« Je suis vraiment honoré de ce prix, bien sûr, ainsi que de la confiance du jury et de l’accueil que j’ai reçu ces derniers jours », a-t-il poursuivi.

Selon la biographie disponible sur le site du concours, Bruce (Xiaoyu) Liu est diplômé du Conservatoire de musique de Montréal. Il a étudié avec Richard Raymond et a eu l’occasion de jouer avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre de Cleveland, le Philharmonique d’Israël et l’Orchestre des Amériques.

Une participation remarquée au Concours Chopin ouvre les portes des grandes salles de concert du monde aux pianistes et pave habituellement la voie à d’excellents contrats d’enregistrement avec de grandes maisons d’édition.

La compétition qui se déroule tous les cinq ans avait dû être repoussée l’an dernier en raison de la pandémie.

Les autres finalistes étaient Leonora Armellini d’Italie ; J. J. Jun Li Bui du Canada ; Alexander Gadjiev d’Italie et de Slovénie ; Martin Garcia Garcia d’Espagne ; Eva Gevorgyan de Russie et d’Arménie ; Jakub Kuszlik et Kamil Pacholec de Pologne ; Aimi Kobayashi et Kyohei Sorita du Japon ; Hao Rao de Chine ; et Hyuk Lee de Corée du Sud.

Les observateurs ont souligné que la compétition était particulièrement relevée cette année et qu’il était très difficile d’identifier un favori clair.

Tous les finalistes étaient « des artistes exceptionnels », a commenté Aleksander Laskowski, porte-parole de l’Institut Fryderyk Chopin qui organise le concours.

Le deuxième prix a été remis ex aequo à Alexander Gadjiev et Kyohei Sorita, alors que le troisième prix a été remis à Martin Garcia Garcia.

Le Québécois Charles Richard-Hamelin avait terminé deuxième lors du précédent concours présenté en 2015.