En ce mercredi d’automne, les somptueux bâtiments et les 7000 pieds de vigne du Domaine Dumont Chapelle Ste-Agnès se reposent sous un soleil radieux. Il règne un calme monacal dans ce « coin d’Europe » protégé par les montagnes Vertes du Vermont et les monts Sutton.

Charles-Éric Blais-Poulin
Charles-Éric Blais-Poulin La Presse

Difficile de croire qu’il y a un mois, jour pour jour, le joyau estrien de 173 acres était le théâtre d’un « effort de guerre » colossal et ultra-secret. L’objectif ? Capter les images du clip Easy on Me, dont la sortie jeudi soir a concrétisé le retour musical de la superstar britannique Adele après un silence de six ans.

Regardez le clip dans son intégralité

Si la production américaine a piloté le tournage avec un « soin maniaque », des témoins ont accepté de nous faire le récit du passage de la chanteuse internationale derrière les albums 19, 21 et 25. Leur successeur, 30, est attendu avec impatience dans le monde entier le 19 novembre.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Vue sur une dépendance du « château » du Domaine Dumont Chapelle Ste-Agnès, où des images d’Easy on Me, d’Adele, ont été tournées à la mi-septembre

Une fois de plus, c’est le pouvoir d’attraction de Xavier Dolan, réalisateur du clip à succès Hello en 2015, qui a fait voyager l’artiste dans son jet privé en direction du Québec. Entre deux coups de claquette pour la série La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé, à Saint-Jean-sur-Richelieu, le cinéaste a accepté de débaucher son équipe de production – dont le directeur photo André Turpin, la directrice artistique Carolyne De Bellefeuille et la conceptrice visuelle Elise de Blois – pour travailler avec la diva pop installée à Beverly Hills. Seule condition : que le tournage, à la mi-septembre, se fasse de ce côté-ci de la frontière et non à Los Angeles.

PHOTO SHAYNE LAVERDIERE, TIRÉE DE TWITTER

Adele et Xavier Dolan pendant le tournage du clip Hello

« J’espérais sincèrement que cela se produise, a expliqué Xavier Dolan dans un communiqué. Pour moi, il n’y a rien de plus fort que de se reconnecter après des années d’absence. »

J’ai changé. Adele a changé. Et c’est l’occasion de célébrer comment nous avons tous les deux évolué, et comment nous sommes également restés tous les deux fidèles à nos thèmes les plus chers.

Le réalisateur Xavier Dolan, dans un communiqué

Tous ceux qui ont participé au projet, quelque 200 personnes, ont dû signer des ententes de confidentialité extrêmement strictes. À l’entrée des lieux de tournage, les téléphones cellulaires étaient confisqués ou bloqués au moyen d’une application de verrouillage. La crainte suprême ? Qu’une photo naïvement publiée sur les réseaux sociaux ou vendue à des tabloïds donne des indices du contenu du clip avant sa sortie. La mise en marché d’Adele, dont la fortune est évaluée à 190 millions US, est réglée comme du papier à musique.

Peu avant la sortie du clip, quelques techniciens ont évoqué leur expérience sur les réseaux sociaux, mais leur publication a rapidement disparu.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

La Salle des gardes, où le clip d’Adele a été tourné en grande partie

Une salle métamorphosée

La production du clip de la ballade Easy on Me au Domaine Dumont, dans le hameau de Glen Sutton, s’est étirée sur 10 jours, mais le gros du tournage a eu lieu les 15 et 16 septembre. Le propriétaire, Benoît Dumont, est l’un des rares témoins qui n’ont pas signé d’entente de confidentialité. Avant la diffusion du clip, jeudi soir, il nous a ouvert les portes de sa vaste propriété.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Benoît Dumont devant son domaine

La scène principale de la vidéo Easy on Me a été filmée le 16 septembre dans une salle de réception du « château » nommée Salle des gardes. La pièce de style Henri IV a dû subir d’importantes transformations, à hauteur d’environ 60 000 $, pour cadrer avec la vision de Xavier Dolan.

Les murs ont été peints en rouge – avec un effet craquelé qui a nécessité l’intervention d’une artiste britannique –, de la tapisserie et des lustres ont été installés au plafond, tandis que des rideaux bourgogne à motifs fleuris sont venus habiller les immenses fenêtres cintrées. Des objets et du mobilier ont été empilés grossièrement derrière Adele, assise sur un fauteuil d’époque jaune doré, pour donner l’impression d’un château abandonné et empoussiéré.

PHOTO FOURNIE PAR BENOÎT DUMONT

Fauteuil sur lequel Adele a pris place

Ces ajouts prennent tout leur sens aux deux tiers du clip, lorsque les images en noir et blanc sont peintes de lumière et de couleurs. M. Dumont a conservé la plupart des décorations, notamment pour susciter la curiosité des visiteurs.

À l’extérieur, des roulottes, des camions, de l’équipement des studios MELS, trois grues de tournage et des ventilateurs ultrapuissants – qui faisaient danser les rideaux et des feuilles de partition au travers des volets ouverts – assiégeaient le bâtiment.

PHOTO TIRÉE DU CLIP D’EASY ON ME

Adele dans le clip d’Easy on Me

Une discipline militaire

Avant que la chanteuse de 33 ans ne prenne place devant la caméra de Xavier Dolan, une doublure répétait longuement ses moindres gestes. « Elle était maquillée et coiffée exactement de la même manière, détaille Benoît Dumont. Adele approuvait les positions, les vêtements. » L’interprète de Rolling in the Deep et de Someone Like You demeurait le moins de temps possible sous les projecteurs.

« La discipline stricte et militaire de la production a permis de faire du projet un réel succès », croit Benoît Dumont, persuadé que le clip a nécessité un « investissement mirobolant ».

L’autrice-compositrice-interprète était notamment accompagnée d’une assistante, de représentants américains du label Columbia Records (Sony Music) ainsi que de délégués des studios britanniques Untold.

Une autocaravane toute neuve servait de loge à la chanteuse. Personne n’était autorisé à y entrer. Durant ses déplacements, la célébrité était escortée par des gardes du corps et des agents de sécurité. Une firme privée a par ailleurs été embauchée pour surveiller les alentours du domaine.

Pendant les deux jours de tournage, les artisans qui faisaient référence à Adele devaient utiliser le pseudonyme « Mini », raconte M. Dumont, une énième mesure pour éviter les indiscrétions.

Sous la pression de l’entourage de la chanteuse, établi à Los Angeles, tous ont travaillé d’arrache-pied – certains jour et nuit – et en catimini pour boucler le tournage en un temps record. « Tout le monde était sur les nerfs et devait se virer sur un dix cents, raconte M. Dumont. C’était exceptionnel de voir tout ce monde-là travailler rondement à la production du clip. »

Xavier Dolan et la productrice du clip, Nancy Grant, n’avaient pas répondu à nos demandes d’entrevue au moment de publier.

Chemin Jordan

Toujours dans la municipalité de 4000 âmes, en Estrie, certaines scènes ont été filmées sur le pittoresque chemin Jordan, qui offre une vue imprenable sur les couleurs des monts Sutton et Jay Peak. Pendant une journée, les accès à la route ont été bloqués pour permettre à Adele d’y circuler librement.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Michel Lafrance, maire de Sutton, sur le chemin Jordan, à l’endroit où l’on voit Adele en voiture

« On a reçu une lettre de la part de la production nous expliquant qu’Adele ferait un tournage ici », raconte la maire de Sutton, Michel Lafrance, qui nous a accompagnés sur les traces de la chanteuse. « On nous demandait notre collaboration. On a barré la rue et on a établi un nouveau calendrier de collecte. On était à leur service. »

La scène où des convives célèbrent le temps des Fêtes devant une roulotte rétro s’est déroulée dans un champ surélevé aux abords du chemin Jordan. Les propriétaires du terrain, qui demeurent de l’autre côté de la route, n’étaient pas présents pendant le tournage, mais ils ont été avisés et dédommagés.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Le lieu où a été installée une roulotte pour les fins du tournage, sur le chemin Jordan

Non loin de là, un voisin s’est aperçu que l’équipe de tournage avait utilisé et abîmé une partie de son terrain. Il s’est fait offrir un dédommagement de 2500 $, qu’il a refusé. Il a toutefois exigé, avec succès, que les lieux soient remis en état. L’ancien producteur, habitué des plateaux de tournage, s’est dit impressionné par la quantité de ressources mobilisées. « C’est de la démesure pour un clip, fait-il remarquer. On aurait dit qu’on tournait un film hollywoodien. »

Selon le maire sortant Michel Lafrance, la visite de Xavier Dolan et d’Adele suscite beaucoup de fierté chez les Suttonais.

Ce qui est motivant, c’est que notre environnement, notre nature, inspire les artistes. Ils sont venus ici parce qu’ils aiment notre région. Ça rappelle l’importance de protéger le décor : notre montagne, nos forêts.

Michel Lafrance, maire sortant de Sutton

M. Lafrance montre alors du doigt une grange rouge où l’actrice britannique Naomi Watts est venue tourner le film Shut In, à l’hiver 2015. Un peu plus tôt cette année-là, à quelques kilomètres, Xavier Dolan plantait le décor de Hello, qui a accumulé près de 3 milliards de vues sur YouTube.

D’ici quelques années, c’est sans doute un nombre similaire d’internautes du monde entier qui auront visité, grâce au cinéaste québécois, la somptueuse Salle des gardes du Domaine Dumont et le charmant chemin Jordan.

Le vignoble en bref

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Benoît Dumont a installé un drapeau du Royaume-Uni devant la chapelle Ste-Agnès pour souhaiter la bienvenue à Adele.

Le nom du Domaine Dumont Chapelle Ste-Agnès fait référence au petit bâtiment de style roman qui jouxte les 7000 pieds de vigne plantés dans un coteau escarpé. Le domaine a été établi en 1997 à Glen Sutton par Henrietta Antony, antiquaire d’origine tchèque qui a fait fortune à Westmount. Elle est morte en 2015 en laissant derrière elle un magnifique coin d’Europe dans les Cantons-de-l’Est. Les entrepreneurs Benoît Dumont et Louise Laporte, cofondateurs de l’entreprise de vélos électriques Téo, ont fait l’acquisition du domaine – avec ses bâtiments architecturaux et son vignoble décliné en 18 terrasses – en décembre 2020. Le couple, actuellement aux prises avec des problèmes de main-d’œuvre et de récolte viticole, souhaite développer des projets de vélotourisme et d’agrotourisme. Le site, rouvert depuis le 19 juin dernier, accueille des groupes de visiteurs sur réservation ainsi que des réceptions privées.

Coupé au montage

Le tournage du clip Easy on Me dans les Cantons-de-l’Est a donné lieu à de nombreuses anecdotes. En voici quelques-unes… 

Charles-Éric Blais-Poulin
Charles-Éric Blais-Poulin La Presse

Une soirée arrosée

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Xavier Dolan, Adele et son entourage restreint ont partagé un repas dans une salle à manger intime du Domaine Dumont.

Le soir du 15 septembre, Xavier Dolan, Adele et son entourage restreint ont été servis dans une salle à manger intime dans les caves médiévales du Domaine Dumont. À en croire les vestiges de la soirée, des bouteilles de champagne éventrées et des chaises antiques endommagées, « le party a levé », raconte Benoît Dumont. C’est le traiteur Menu Extra qui a été mandaté pour préparer les repas du club sélect. Le projet gastronomique est piloté par le plus récent vainqueur de l’émission Les chefs, Camilo Lapointe-Nascimento, et Francis Blais, ex-chef de cuisine du Mousso et gagnant de Top Chef Canada en 2020. Le sommelier Alexis Demers et le directeur créatif Martin C. Pariseau complètent le quatuor étoile. Joint par courriel, Menu Extra ne pouvait répondre à « aucune question pour l’instant ».

Sur la pointe des pieds à Frelighsburg

Une partie du tournage a eu lieu à Frelighsburg, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Sutton. Le verger Au cœur de la pomme a servi de camp de base à l’équipe de techniciens, a appris La Presse. La propriétaire des lieux a refusé de parler de son expérience. La mairesse de la municipalité, Lucie Dagenais, n’a été mise au parfum de cette visite éclair qu’après coup. « On n’était au courant de rien, explique-t-elle. Ça s’est fait dans la plus grande opacité de leur côté. On aurait aimé le savoir, même si on est fiers et contents que notre ville apparaisse dans le clip. »

Retour à la maison

IMAGES TIRÉES DES CLIPS HELLO ET EASY ON ME

Adele dans les clips Hello et Easy on Me

La maison abandonnée de Dunham où commence le clip de Hello refait surface au début de la vidéo d’Easy on MAlors qu’elle y entrait en 2015, voilà qu’Adele en sort avec une valise, probablement en référence à son divorce de Simon Konecki, il y a trois ans, un évènement qui a grandement inspiré sa ballade au piano, de son propre aveu. D’autres parallèles peuvent être tracés entre les deux clips réalisés par Xavier Dolan à six ans d’intervalle : présence du téléphone cellulaire, cadrage des plans, filtre monochrome, etc. Les internautes n’ont pas fini de fouiller les images en quête de références cachées.

Un domaine photogénique

PHOTO TIRÉE DU SITE D’ESSENTRICS

Miranda Esmonde-White

Ce n’est pas la première fois que le Domaine Dumont Chapelle Ste-Agnès tombe dans l’œil d’une équipe de tournage. Durant l’été, le vignoble a accueilli la femme d’affaires Miranda Esmonde-White, ancienne ballerine du Ballet national du Canada et gourou du conditionnement physique. Habituée aux décors enchanteurs du monde entier, l’Albertaine a choisi le site de Glen Sutton pour enregistrer neuf épisodes de son émission d’étirement Classical Stretch, diffusée sur les ondes de PBS. Benoît Dumont croit que cette visite a pu attirer l’attention sur son domaine des deux démarcheuses mandatées par Xavier Dolan pour planter le décor d’Easy on MLe cinéaste s’était déjà montré intéressé par le vignoble de la Chapelle Ste-Agnès à l’époque de Hello, selon le nouveau propriétaire. M. Dumont a été contacté à la fin du mois d’août par l’équipe québécoise. Le tournage allait débuter deux semaines plus tard.

La COVID-19, pas la bienvenue

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Aperçu des caves d’inspiration médiévale où des repas étaient servis aux techniciens

La production n’a pas lésiné pour s’assurer que la COVID-19 reste à l’extérieur du Domaine Dumont. Tous les employés devaient subir un test de dépistage et les mesures sanitaires étaient appliquées à la lettre. Dans la salle de réception et dans les caves d’inspiration médiévale, où quelque 150 artisans et techniciens partageaient le repas, toutes les tables étaient séparées par des panneaux de plexiglas.

Plus de dépenses que de revenus

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Benoît Dumont, qui n’a pas bénéficié d’aide gouvernementale pendant la pandémie de COVID-19, espère que la visibilité offerte par le clip se traduira par une hausse de revenus à moyen terme.

Benoît Dumont répéterait-il l’expérience ? Oui, mais avec des termes plus clairs, explique-t-il. Le tournage a laissé davantage de traces qu’il l’aurait imaginé : mobilier endommagé, sol troué, etc. Pendant une dizaine de jours, il n’a pu recevoir de visiteurs à son vignoble, tandis que les sept chambres et l’ensemble des salles à manger étaient réquisitionnées par des membres de la production. Selon lui, la location des lieux pour quelques dizaines de milliers de dollars n’a pas été lucrative. M. Dumont, qui n’a pas bénéficié d’aide gouvernementale pendant la pandémie de COVID-19, espère que la visibilité offerte par le clip se traduira par une hausse de revenus à moyen terme. « Pour l’instant, je n’ai que des dépenses », dit le nouveau propriétaire.