Miley Cyrus, Elton John, Mac DeMarco, Weezer, Chad Smith et St. Vincent font partie de la cinquantaine d’interprètes conviés par Metallica aux célébrations autour du 30e anniversaire de son album homonyme, plus tard surnommé The Black Album.

Charles-Éric Blais-Poulin
Charles-Éric Blais-Poulin La Presse

L’ambitieux Blacklist, à paraître le 10 septembre, réunira pas moins de 53 relectures des classiques heavy metal que sont devenus Enter Sandman, The Unforgiven ou encore Nothing Else Matters. Cette célébrissime ballade recevra notamment l’empreinte de Dave Gahan (Depeche Mode) et de Phoebe Bridgers.

Dans un réjouissant contre-emploi, la vedette pop Miley Cyrus a déjà fait paraître sa version en compagnie de WATT, Elton John, Yo-Yo Ma, Robert Trujillo et Chad Smith.

Les profits générés par la compilation garniront les coffres d’organismes de bienfaisance choisis par les artistes ainsi que ceux de la fondation du groupe californien, All Within My Hands.

L’album noir, paru en 1991, s’est écoulé à quelque 30 millions d’exemplaires dans le monde et figure parmi les 200 albums les plus vendus chaque semaine aux États-Unis (Billboard 200) depuis 12 ans.

Outre la parution de Blacklist à l’automne, la bande de James Hetfield et Lars Ulrich proposera une réédition monumentale de Metallica sous le giron de Blackened Recordings. Le coffret deluxe rassemblera, entre autres bonus, l’album remastérisé sur vinyle 180 grammes, un disque image, trois « longs-jeux » enregistrés en concert, 14 CD, un livre de photos et des médiators. Juste ça !