(Londres) Des milliers de fans de « heavy metal » ont pu camper, chanter — et même surnager au-dessus des spectateurs — à l’occasion du premier festival de musique extérieur à se dérouler en Grande-Bretagne depuis le début de la pandémie.

Jill Lawless Associated Press

Le Download Festival à Donington Park, dans le centre de l’Angleterre, a valeur de test afin de vérifier si des évènements de masse peuvent être organisés sans déclencher une grande éclosion de COVID-19.

Environ 10 000 spectateurs, le dixième de l’assistance habituelle, ont pu se procurer des billets pour regarder et écouter plus de 40 groupes britanniques, dont Frank Carter & The Rattlesnakes, Enter Shikari et Bullet for My Valentine.

Chacun d’entre eux avait subi un test de dépistage avant les concerts. Personne n’est obligé à porter un couvre-visage ou à respecter la distanciation physique au cours du festival qui se terminera dimanche.

Le promoteur Andy Copping dit avoir constaté « une vraie sensation d’euphorie, malgré le temps pluvieux succédant à plusieurs jours ensoleillés.

« Ça ne peut être le Download s’il ne pleut pas un peu », a-t-il rigolé.

Alexander Milas, un spectateur, dit que la pluie et la boue ne peuvent pas venir gâcher la fête.

« En un sens, c’est mieux, a-t-il souligné. C’est merveilleux de voir comment cela rassemble les gens. Ils sont à la fois misérables et joyeux. C’est parfait : au diable le temps ! nous allons nous amuser. »

La Grande-Bretagne a enregistré près de 128 000 décès, le bilan le plus élevé en Europe. Le gouvernement a retardé la levée des dernières mesures de confinement encore en place prévue le 21 juin à cause d’une nouvelle contagion importante attribuable au variant Delta, identifié la première fois en Inde.

Les autorités souhaitent que tous les adultes reçoivent une première dose de vaccin d’ici le 18 juillet et que tous ceux âgés de plus de 50 ans soient complètement inoculés.

Tous les évènements de masse avaient été annulés en Grande-Bretagne depuis le mois de mars 2020 lorsque le pays est entré dans le premier de ses trois périodes de confinements. Des spectateurs ont récemment pu commencer à assister à des concerts ou des rencontres sportives dans le cadre d’un programme-pilote. Les capacités, déjà réduites, l’ont été davantage à cause de la nouvelle contagion.

Les organisateurs espèrent que le stade Wembley, hôte des demi-finales et de la finale de l’Euro 2020, pourra accueillir 40 000 partisans de football, soit la moitié de sa capacité. Le gouvernement a déjà permis au tournoi de tennis de Wimbledon d’accueillir des spectateurs au maximum de la capacité du Court central, soit 15 000 spectateurs, pour les finales masculine et féminine, les 10 et 11 juillet.