Laurence-Anne, qui nous avait déjà accroché à sa Première apparition, nous garde avec elle tout au long de ce deuxième album, Musivision.

Charles-Éric Blais-Poulin Charles-Éric Blais-Poulin
La Presse

De la très « percussive » Indigo à la progressive Géo, en passant par l’électro-pop dansante de Nyx ou au downtempo charnel de Strange Feeling – bonsoir, Timber Timbre , la jeune Kamouraskoise ramasse son art en un tout cohérent, à la fois haletant et éthéré.

Il y a ces interludes extraterrestres, ces retailles de bricolage art rock, ces nuages impénétrables de dream pop, mais la voix et les mélodies en sortent intactes.

0:00
 
0:00
 

Maintenant sous étiquette Bonsound, l’auteure-compositrice-interprète a créé les pièces à Marsoui, en Gaspésie, puis les a enregistrées à Valcourt, en Estrie, en compagnie de ses complices Naomie De Lorimier (synthés), David Marchand (guitare) et Ariel Comtois (saxophone). Se sont joints au quatuor Samuel Joly (batterie) et Julian Perreault (Corridor).

Anglais, français, espagnol (épique Pajaros), musiques arabes : à l’image du parcours créatif, il y a du territoire à parcourir sur ces 13 morceaux réalisés par Félix Petit, à qui l’on doit notamment l’excellent La nuit est une panthère (Les Louanges).

Avertissement : à survoler sans escale pour ne rien manquer.

IMAGE FOURNIE PAR BONSOUND

Album Musivision, de Laurence-Anne

Pop-rock-électro
Musivision
Laurence-Anne
Bonsound
★★★★