Arrivé sur la planète rock avec fracas en 2004 avec l’album You’re a Woman, I’m a Machine, le duo Death From Above 1979 montre avec Is 4 Lovers qu’il y a encore beaucoup à puiser à cette source d’énergie dance-punk qu’il a contribué à forger il y a déjà presque 20 ans. Plus fignolée, moins brute, la plus récente offrande de DFA1979 vient bonifier de belle façon une discographie trop peu garnie, mais combien satisfaisante.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

La transition avec le précédent et très rock Outrage ! Is Now s’amorce d’entrée de jeu avec la dansante Modern Guy. On est accueilli comme il se doit par la basse triturée et distordue de Jesse F. Keeler, mais on remarque que la batterie de son acolyte Sebastien Grainger est contenue, compressée. Quelques mesures plus loin, Keeler vient tapoter sa touche pour créer des sonorités électro-trash, on comprend aussitôt où compte nous amener le duo torontois.

Vient ensuite le simple One + One, un autre excellent titre dansant à souhait appuyé par un gros riff de Keeler, mais également une ode à la famille qui réussit l’exploit peu banal d’inclure des paroles comme « one plus one is so romantic » autrement que dans l’écrin sirupeux d’une ballade FM.

0:00
 
0:00
 

Les quatre titres suivants conservent la même énergie, parfois avec quelques teintes industrielles ou stoner rock – N.Y.C. Power Elite Part I fait penser à Metric alors que l’excellente Totally Wiped Out semble être un hommage à Queens of the Stone Age.

L’ambiance devient plus feutrée après coup, à la faveur d’une utilisation plus marquée du piano et des synthés – la jolie ballade Love Letter est même exempte de toute distorsion, une primeur ou presque pour DFA1979. C’est le traitement approprié pour des paroles aussi senties que « Love letters never write themselves, so take this with a kiss ».

Quant à la finale No War, elle montre avec éloquence que Keeler et Grainger n’ont plus peur de polir leur travail ; on y retrouve même certaines intonations prog qui ne sont pas sans rappeler Muse.

Avec Is 4 Lovers, Death From Above 1979 conserve son énergie vitale tout en élargissant avec brio son spectre d’activité, ce qui promet pour la suite.

IMAGE FOURNIE PAR UNIVERSAL MUSIC CANADA

Pochette de l’album Is 4 Lovers, de Death From Above 1979

Hard rock
Is 4 Lovers
Death From Above 1979
Universal Music Canada
★★★★