L’album double Histoires sans paroles, adaptation symphonique du répertoire d’Harmonium, sera lancé avec une prestation d’envergure de l’Orchestre symphonique de Montréal diffusée durant l’émission La semaine des 4 Julie, le 3 décembre prochain.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Après avoir eu l’idée audacieuse de l’album Harmonium symphonique — Histoires sans paroles, le directeur artistique Nicolas Lemieux a voulu pousser l’ambition encore un peu plus loin : il a proposé au producteur Stéphane Laporte et à la productrice et animatrice Julie Snyder de concocter une émission spéciale de La semaine des 4 Julie à l’occasion de la parution du disque double.

Il avait déjà convaincu Serge Fiori de donner son aval et l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) de participer au projet, enregistré au début de l’année sous la direction du chef Simon Leclerc (qui signe l’adaptation).

« Quand on travaille avec Serge Fiori et Harmonium, ça suscite beaucoup d’intérêt », dit Nicolas Lemieux lors d’un entretien téléphonique avec Julie Snyder et Stéphane Laporte. « Je trouvais que [Stéphane et Julie] étaient les meilleures personnes pour [le lancement]. Ils ont toujours défendu la musique québécoise et je savais aussi que Stéphane Laporte était un grand fan d’Harmonium. »

Le lancement tombe à l’occasion de la 100e émission de La semaine des 4 Julie. « On ne pouvait pas rêver d’un meilleur cadeau, dit Stéphane Laporte. Harmonium, musicalement, c’est universel. Quand Nicolas m’a parlé de son projet, je me suis dit que c’était la plus belle des œuvres à faire en adaptation symphonique. »

PHOTO ALBERT ZABLIT, FOURNIE PAR GSI MUSIQUE

Les musiciens de l’OSM donneront une prestation à l’émission La semaine des 4 Julie pour lancer leur album double Histoires sans paroles, adaptation symphonique du répertoire d’Harmonium.

Serge Fiori en entrevue avec Julie Snyder

Le projet était emballant, mais il fallait également que le diffuseur, Noovo, soit partant. « On parle de musique classique à heure de grande écoute, et pas juste un deux minutes et demie ! », lance Julie Snyder. Mais Noovo, qui « joue un rôle essentiel dans la culture du Québec », selon l’animatrice, a accepté de se lancer.

Il a fallu se serrer un peu la ceinture pour créer, avec « un budget de talk-show », une prestation à la Maison symphonique avec 69 musiciens de l’OSM, une vingtaine de chanteurs du Chœur des Jeunes de Laval et une participation de Luce Dufault.

Le chef d’orchestre Simon Leclerc, coréalisateur de l’album et partenaire de Nicolas Lemieux dans ce projet depuis le début, dirigera l’OSM sur scène. Il sera aussi sur le plateau de La semaine des 4 Julie en compagnie de Serge Fiori pour une entrevue à laquelle tous au bout du fil ont très hâte.

Serge Fiori est un électron libre, un grand créateur, et pour avoir eu la chance de faire quelques émissions de télé avec lui, je sais qu’on ne sait jamais comment ça va sortir. C’est un invité qui n’a pas de cassette, qui ne cherche pas à respecter ce qu’il faut dire. C’est très excitant d’avoir un invité comme lui.

L’animatrice et productrice Julie Snyder

L’impact de la présence de Serge Fiori se fera ressentir, et le trio croit aussi que la musique rendra cette soirée mémorable. « On a décidé de faire une performance musicale pour montrer aux gens l’aspect grandiose du projet », dit Nicolas Lemieux. L’œuvre d’Harmonium, en version symphonique, c’est « impressionnant », ajoute-t-il.

« Un cadeau »

L’équipe des Productions J est ainsi allée capter il y a quelque temps la performance de l’OSM qui sera diffusée durant l’émission. « On a encore le frisson depuis le tournage, dit Stéphane Laporte. C’est tellement majestueux, beau et grand ! Ça va être une grande émission de variétés musicale, comme on n’en a plus. »

Pendant la diffusion, on pourra voir Serge Fiori (interviewé la veille) réagir à la performance, et des images d’archives viendront ponctuer la prestation symphonique. Bref, tout a été pensé pour créer un « rendez-vous télé vraiment spécial », dit Nicolas Lemieux.

« Le timing ne peut pas être mieux que ça, début décembre, avant Noël, dit Stéphane Laporte. Avec ce qu’on vit, le semi-confinement, le fait de ne pas pouvoir voir tous nos proches, ce sera un cadeau pour tous les Québécois. »

Harmonium symphonique — Histoires sans paroles, coréalisé par Serge Fiori et Simon Leclerc, est offert exclusivement sur le site harmoniumsymphonique.com.

Le lancement, dans le cadre de La semaine des 4 Julie, aura lieu le 3 décembre, à 21 h, sur Noovo.