Quatre compositeurs de 40 ans et moins ont remporté le premier Concours de composition de l’Orchestre métropolitain, qui jouera leurs œuvres en public, sous la direction du chef Yannick Nézet-Séguin, l’an prochain.

Simon Chabot Simon Chabot
La Presse

Francis Battah, Marie-Pierre Brasset, Cristina Garcias Islas et Nicholas Ryan touchent chacun une bourse de 5000 $ pour une œuvre de 5 à 6 minutes qui devait être inspirée par Beethoven, dont on célébrait cette année le 250e anniversaire de naissance.

L’un d’entre eux, choisi par les musiciens de l’orchestre à la suite de la présentation des œuvres, touchera 5000 $ supplémentaires. Dans la foulée des prestations, un prix du public déterminera aussi la composition qui sera jouée lors du prochain concert estival de l’OM au pied du mont Royal.

  • Francis Battah

    PHOTO FOURNIE PAR L’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN

    Francis Battah

  • Marie-Pierre Brasset

    PHOTO FOURNIE PAR L’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN

    Marie-Pierre Brasset

  • Cristina Garcias Islas

    PHOTO FOURNIE PAR L’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN

    Cristina Garcias Islas

  • Nicholas Ryan

    PHOTO FOURNIE PAR L’ORCHESTRE MÉTROPOLITAIN

    Nicholas Ryan

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

« Nous sommes fort impressionnés par la grande qualité artistique des 84 candidatures reçues à l’occasion de ce premier Concours de composition, a fait savoir le chef Nézet-Séguin par voie de communiqué. La variété des approches et des perspectives sur Beethoven, de même que la créativité des propositions reçues nous ont tout simplement éblouis. »

Le jury, présidé par Yannick Nézet-Séguin, a aussi attribué cinq mentions honorables à Maggie Ayotte, Alexander Blank, Patrick Giguère, Dominique Lafortune et Denis Nassar-Baptista. « Il a été ardu pour le jury de ne retenir que quatre lauréats, et de n’accorder que cinq mentions spéciales alors que nous aurions souhaité récompenser un plus grand nombre de candidats, ajoute le directeur artistique et chef principal de l’OM. Ce concours nous a permis de brosser un superbe portrait de l’épanouissement des différentes voix artistiques au pays, et nous sommes d’autant plus inspirés pour la suite des choses ! »