Explorateur des sonorités électros, qu’il mêle à son héritage musical africain et, ici, à des rythmes caribéens, Pierre Kwenders fait équipe avec le Français Clément Bazin pour ce mini-album de quatre chansons, dont ils présentent aussi trois versions remixées.

Alexandre Vigneault
Alexandre Vigneault La Presse

Juxtaposant instrumentations numériques et sonorités plus organiques, le tandem développe des chansons très souvent sautillantes, accessibles comme la pop, l’exotisme en plus. Ego s’appuie sur un rythme franchement galopant. Sentiment et Ewolo sont tout aussi entraînantes, mais aussi enrobées de crémage sonore moelleux. Sur Compliqué, Kwenders laisse libre cours à son spleen, faisant couler sa voix en appuyant sur les consonnes, donnant du relief à un morceau autrement bleuté.

Extrait d’Ego

0:00
 
0:00
 

Construit sur un équilibre entre pulsion de vie et introspection, Classe tendresse est un antidote à la grisaille. La tendresse et la nostalgie s’expriment ici avec finesse (ou avec classe, comme dit le titre), avec peu de mots et d’habiles chocs de styles. Un coup de fouet motivant dans le cours de ces jours d’enfermement.

IMAGE TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE PIERRE KWENDERS

Classe tendresse

★★★

Afro-électro. Classe tendresse. Pierre Kwenders et Clément Bazin. Bonsound.