L’idée d’honorer la mémoire du pianiste Oscar Peterson est dans l’air. Après que le parti Ensemble Montréal ait suggéré de rebaptiser la place des Festivals en lui donnant le nom de l’influent jazzman montréalais, voici que d’importantes figures du milieu culturel proposent plutôt dans une lettre ouverte de donner son nom à la station du Réseau express métropolitain (REM) qui se trouvera au coin de McGill et Sainte-Catherine.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

« Nous croyons qu’une station importante du REM doit porter le nom d’un ambassadeur artistique reconnu et acclamé internationalement », écrivent les signataires, parmi lesquels André Ménard, cofondateur du Festival international de jazz de Montréal, Madeleine Careau, de l’Orchestre symphonique de Montréal, et Monique Simard, du Quartier des spectacles.

Oscar Peterson, né dans la Petite-Bourgogne, a reçu sept prix Grammy et demeure considéré comme l’un des plus grands pianistes jazz de tous les temps. « Nous croyons que le nom d’Oscar Peterson est le symbole idéal pour ancrer la culture et la diversité, deux forces indéniables de la métropole, tant dans le quotidien des montréalais que dans l’accueil de visiteurs internationaux », dit encore la lettre ouverte aussi signée par Olivier Jones, pianiste issu du même quartier.

Ensemble Montréal doit proposer une motion le 19 octobre afin que la place des Festivals devienne la place Oscar-Peterson. Ces derniers mois, l’idée de renommer la station de métro Lionel-Groulx, située dans la Petite-Bourgogne, au nom du pianiste de jazz issu de ce quartier a suscité la controverse.