Mariah Carey a lancé la compilation The Rarities, composée de deux albums totalisant 32 chansons. Le premier comprend des enregistrements inédits alors que le deuxième réunit 17 pièces captées en spectacle au Tokyo Dome en 1996, lors de la première tournée au Japon de la star pop.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

Mariah Carey a dit sortir cette compilation pour faire plaisir à ses fans qui la suivent depuis les débuts de ses 30 ans de carrière.

IMAGE TIRÉE DU SITE DE MARIAH CAREY

Pochette de l’album The Rarities, de Mariah Carey

Il faut en effet adorer Mariah Carey pour écouter l’intégralité de The Rarities. Tout de même, avec le retour en force des années 1990 dans la culture pop, les chansons ont franchement bien vieilli.

On croirait entendre Céline Dion chanter l’introduction de Here We Go Around Again (qui date de 1996). Whitney Houston aurait pu interpréter la ballade Can You Hear Me (qui date de 1991). On aime les airs dance subtils de Cool On You, mais on aime moins certaines ballades plutôt quelconques, dont I Pray.

0:00
 
0:00
 

Seul enregistrement récent : Save The Day, qui revisite en quelque sorte Killing Me Softly with His Song, est interprétée avec nulle autre que Lauryn Hill. Le résultat est malheureusement plus ou moins probant.

Quant à l’album live, c’est avec grand plaisir qu’on reprend goût (parmi une foule) aux tubes de Mariah Carey, que ce soit Emotions, Make it Happen, Vision of Love et même All I Want for Christmas Is You en grande finale.

The Rarities s’avère donc un sympathique voyage dans le temps, mais il faut vraiment aimer Mariah Carey pour se rendre jusqu’au bout.

★★★

Pop
Mariah Carey
The Rarities
Sony