Il est difficile de bien décrire la musique de l’album Sundry Rock Song Stock du Montréalais Yves Jarvis. Il vaut mieux simplement l’écouter. Le compositeur solitaire, en 10 pièces et 34 minutes seulement, élabore un ensemble de chansons voguant entre le folk, la soul et le rock, dans une ambiance toujours planante, voire psychédélique, amplifiée par les harmonies.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Sundry Rock Song Stock a été enregistré en plein air, dans un studio de fortune monté sur l’herbe et entouré d’arbres. On n’entend pas cette particularité sur l’album si on ne le sait pas. Mais si on garde cette information en tête, l’écoute n’en est que plus intéressante. L’album respire cette création à aire ouverte, organique, apaisante. Jarvis, dont l’œuvre s’est retrouvée deux fois dans la sélection préliminaire du prix Polaris, est toujours aussi convaincant.

Les pièces de ce quatrième album (dont deux sont sorties quand Yves Jarvis se nommait Un Blonde) sont envoûtantes. Les harmonies sont une force que le musicien-producteur explore à fond et à bon escient. Toutes les chansons bénéficient de cette habile superposition de voix et le procédé ne s’essouffle pas, malgré une certaine similarité inévitable dans la partie chantée des différents morceaux.

0:00
 
0:00
 

En début d’écoute, In Every Mountain captive avec sa formule répétitive qui vient nous raccrocher chaque fois que la boucle musicale reprend. La réconfortante For Props est magnifiée par ses étages de voix et sa basse rythmique et lancinante, qui ont l’effet d’un pendule hypnotisant.

Puis débute Ambrosia, long interlude fait d’explorations sonores, intrigant. Souvent d’ailleurs (sur Emerald ou Notch in Your Belt, par exemple), l’ajout de bruits organiques ou synthétiques sur la guitare acoustique, la basse et la batterie participe à la mélodie, l’épaissit.

Mais lorsque l’auteur-compositeur dépouille ses pièces de la parure plus expérimentale, le résultat est renversant. La douce finale, Fact Almighty (notre favorite), est le meilleur exemple de cela.

IMAGE FOURNIE PAR FLEMISH EYE RECORDS

Pochette de l’album Sundry Rock Song Stock, d’Yves Jarvis

Sundry Rock Song Stock est serti de pépites, elles-mêmes enchâssées dans un projet vibrant d’originalité et de doigté. L’album est court, s’écoute d’un trait. Yves Jarvis travaille seul sur sa musique, tout sur ce disque porte son unique signature, et on plonge ainsi directement dans son univers, sans altération. Heureusement, le musicien se suffit amplement à lui-même.

★★★½

Folk rock. Sundry Rock Song Stock. Yves Jarvis. Flemish Eye Records.