Le groupe de rock Pearl Jam a annoncé lundi le report de la première étape de sa tournée prévue ce printemps en Amérique du Nord en raison de l’épidémie de coronavirus qui touche entre autres les États-Unis. Le spectacle du populaire groupe Pearl Jam qui devait avoir lieu au Centre Vidéotron, à Québec, le 22 mars est reporté à une date ultérieure.

Agence France-Presse

« Malheureusement, rassembler beaucoup de personnes fait partie de ce que nous faisons en tant que groupe et la tournée que nous préparons depuis des mois est maintenant en danger […] Nous avons toujours et allons continuer à avoir comme priorité la sécurité et le bien-être de nos fans », a dit le chanteur du groupe Eddie Vedder dans un communiqué sur les réseaux sociaux.

Les membres du groupe avaient été particulièrement marqués par la mort de neuf personnes étouffées lors d’un concert à Roskilde (Danemark) en 2000.

« C’est donc avec beaucoup de frustration et de regret que nous sommes contraints de faire cette regrettable annonce […] La première étape de notre tournée PJ/Gigaton va devoir être reportée et les spectacles reprogrammés pour une autre date », a-t-il poursuivi.

La sortie du nouvel album du groupe, Gigaton, est prévue le 27 mars. Pearl Jam avait planifié de jouer en Amérique du Nord en mars et avril.

Eddie Vedder s’en est ensuite pris à l’administration du président Donald Trump : « Il est certain que nous n’avons pas été aidés par l’absence de messages clairs de la part de notre gouvernement concernant la sécurité des gens et notre possibilité de travailler ou non ».

Aux États-Unis, plus de 500 personnes ont contracté le COVID-19, qui a fait au moins 21 morts, dont 17 ayant un lien avec une maison de retraite de l’État de Washington (nord-ouest), d’où est originaire Pearl Jam.

- Avec Le Soleil