Klô Pelgag a annoncé mercredi matin que son troisième album intitulé Notre-Dame-des-Sept-Douleurs sera lancé le 17 avril.

Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

Aucun extrait de ce nouveau disque, qui est prêt depuis octobre, n’a encore été dévoilé. Mais l’auteure-compositrice-interprète, qui a été sacrée Interprète féminine de l’année à l’ADISQ en 2018, en explique la genèse dans un très touchant court métrage réalisé par Baz.

Klô Pelgag raconte comment, enfant, le seul nom de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, village situé entre Rivière-Ouelle et Sainte-Anne-des-Monts en Gaspésie, lui faisait faire des cauchemars.

« Et voici qu’au lendemain de plusieurs années de surmenage, je me suis retrouvée exactement à cet endroit. Au centre de toutes mes angoisses, à ne plus savoir qui j’étais, à encaisser les coups et à me détester plus que quiconque. C’est un épais brouillard qui s’est installé à l’intérieur de ma tête, un ciel noir et opaque. »

En août 2019, la jeune femme décide de confronter ses peurs et d’aller visiter la petite municipalité de 35 habitants. Elle y découvre un lieu idyllique, qui l’inspirera pour l’album à venir.

« Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, c’est une œuvre dont les chansons se parlent. Harmoniquement, textuellement. Ces chansons-là m’ont sauvé la vie. »

Vers la fin du film, alors qu’on entend la musique monter et s’installer, la chanteuse
qui a donné naissance à une petite fille le 19 janvier se dit plus heureuse que jamais.

« Comme quoi derrière les choses qui semblent effrayantes et insurmontables peuvent parfois s’en cacher d’encore plus belles, d’encore plus grandes, des choses insoupçonnées. Le village que je m’étais imaginé enfant, je l’ai traversé lentement pis je ne veux jamais y retourner. » La suite en avril.