Les rendez-vous du mélomane

ALAIN BRUNET LA PRESSE

Cinéma symphonique avec Nicolas Ellis et l'OM

Très actif cet hiver avec son Orchestre de l'Agora, le jeune chef québécois Nicolas Ellis dirige cette fois les prochains concerts de l'Orchestre Métropolitain consacrés aux musiques du cinéma.

Dans ce contexte, la soprano Catherine St-Arnaud chantera l'Air des bijoux, gravé dans l'imaginaire collectif par la caricaturale Bianca Castafiore, célèbre personnage des aventures de Tintin. Les lignes mélodiques de Gabriel's Oboe d'Ennio Morricone (The Mission) et du thème principal de La liste de Schindler, signé John Williams, seront jouées respectivement par le hautboïste Mathias Leclerc et la violoniste Éva Lesage.

Est également au programme Au matin - Dans l'antre du roi de la montagne d'Edvard Grieg, entendue dans le film Peer Gynt (adaptation de la fameuse pièce d'Henrik Ibsen). L'apprenti sorcier de Paul Dukas s'inspire d'un poème de Goethe, qui inspira aussi Walt Disney Pictures dans les films Fantasia, Fantasia 2000 et Sorcerer's Apprentice (2010).

De Tchaïkovski, la valse tirée du ballet La Belle au bois dormant a aussi servi dans la scène de bal de Fantasia. Quant à l'ouverture de Guillaume Tell, fameux opéra de Rossini, elle a régulièrement été utilisée dans les westerns, entre autres films.

Un angle scientifique sera assorti à ce programme : Martin Carli, coanimateur de l'émission Génial ! de Télé-Québec, nous expliquera notamment l'ancrage de certaines mélodies dans nos caboches, ou encore les déclencheurs artistiques de frissons dans l'organisme humain.

À la Maison symphonique, le 6 avril, à 15 h. Il reste des places pour les matinées scolaires au Théâtre Outremont le 11 avril, à 9 h et à 10 h 30.

> Consultez la page de l'événement

Flûte et harpe au Concert apéro

Les Jeunesses Musicales Canada (JMC) convient les mélomanes à leurs Concerts apéro, où ils pourront entendre les artistes émergents de la scène classique... et goûter une sélection inédite de vins. Puis, à 19 h, c'est parti pour un peu plus d'une heure de musique commentée par les artistes dans une salle conviviale, à l'acoustique impeccable et aux dimensions humaines. Dans Poésie et paysages, la flûtiste Lara Deutsch et la harpiste Emily Belvedere, qui forment le duo Kalysta, se proposent d'interpréter des oeuvres de R. Murray Schafer et de Jocelyn Morlock, ainsi que d'autres oeuvres pour flûte et harpe.

À la salle Joseph-Rouleau (305, avenue du Mont-Royal Est), le 3 avril, à 18 h 30

> Consultez la page de l'événement

I Musici dans les Amériques

PHOTO HANNAH BELVEDERE, FOURNIE PAR LES JEUNESSES MUSICALES CANADA

La flûtiste Lara Deutsch
et la harpiste Emily Belvedere
forment le duo Kalysta.

De l'Argentine aux États-Unis en passant par le Brésil, les mélomanes sont conviés à un périple musical dans les Amériques. Au coeur de ce programme, le Concerto pour clarinette d'Aaron Copland, évocation musicale poignante de l'Amérique du milieu du XXe siècle. Pour l'occasion, le clarinettiste Boris Allakhverdyan, brillant soliste de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles et précédemment du Metropolitan Opera de New York, se joint à I Musici. Le directeur artistique et chef principal Jean-Marie Zeitouni dirigera aussi l'exécution des Bachianas brasileiras no 9 du Brésilien Heitor Villa-Lobos, d'Oblivion de l'Argentin Astor Piazzolla, du Concerto pour cordes, op. 33 de l'Argentin Alberto Ginastera.

À la salle Bourgie, le 4 avril, à 11 h et à 18 h

> Consultez la page de l'événement

Musica Camerata Montréal : W. F. Bach, Mozart, Dussek et Onslow

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Jean-Marie Zeitouni, directeur artistique et chef principal de l'orchestre de chambre I Musici

Réunissant Berta Rosenohl, piano, Luis Grinhauz, violon, Sofia Gentile, alto, Sylvain Murray, violoncelle, et Erice Chappell, contrebasse, Musica Camerata Montréal est l'un des premiers ensembles canadiens de musique de chambre, actifs depuis 1971. Depuis des lustres, la formation dépoussière des pièces souvent méconnues ou oubliées de grands compositeurs. Il sera cette fois question d'une pièce de l'aîné des fils de Bach transcrite par Mozart et assortie d'un prélude original, d'une oeuvre de Jan Ladislav Dussek et d'une pièce jouée en première canadienne, signée George Onslow, très connu de son vivant et qu'admiraient Beethoven et Schubert. Au programme, donc : Prélude et fugue no 2 en fa mineur, K 404a pour violon, alto et violoncelle de W.A. Mozart et Wilhelm Friedemann Bach ; Quintette en fa mineur pour piano et cordes (violon, alto, violoncelle et contrebasse) de Dussek ; premier quintette en si mineur op. 70 pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse (en première canadienne) de George Onslow.

À la Chapelle historique du Bon-Pasteur, le 6 avril, à 18 h

> Consultez la page de l'événement

Retour de Baptiste Trotignon en solo

PHOTO FOURNIE PAR MUSICA CAMERATA MONTRÉAL

Luis Grinhauz, Sylvain Murray, Berta Rosenohl et Victor Fournelle-Blain, de Musica Camerata Montréal

Assurément l'un des pianistes les plus accomplis du jazz contemporain dans l'Hexagone, Baptiste Trotignon revient seul à Montréal et compte y proposer une sélection de ses compositions originales jumelées à des standards et aussi des chansons françaises jazzifiées. À titre de leader ou de co-leader, le musicien de 44 ans compte une quinzaine d'albums à sa discographie ; les deux derniers ont été lancés en 2016 sous l'étiquette Okeh - l'un en duo avec le percussionniste argentin Minino Garay, l'autre codirigé avec l'excellent saxophoniste et compositeur cubain Yosvany Terry.

À la salle Bourgie, le 11 avril, à 19 h 30

> Consultez la page de l'événement

Le concert du printemps

PHOTO FOURNIE PAR ARTE MUSICA

Le pianiste Baptiste Trotignon

Jordan de Souza, chef canadien dont la carrière internationale est florissante, dirige l'OM dans un programme évoquant le printemps. On pourra ainsi savourer Hearing the First Cuckoo in Spring, du compositeur britannique (d'origine allemande) Frederick Delius. Suivra le Concerto pour violoncelle de Robert Schumann, dont le soliste invité par l'OM sera l'Allemand Maximilian Hornung. Du compositeur finlandais Jean Sibelius, on exécutera la Chanson de printemps. Le programme sera coiffé par la Symphonie no 1 de Schumann, dite du Printemps.

À Pierrefonds-Roxboro le 11 avril, à 19 h 30 ; à la Maison symphonique le 12 avril, à 19 h 30 ; à Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (complet) le 13 avril, à 19 h 30

> Consultez la page de l'événement

Le Quatuor Molinari entouré des oeuvres de Françoise Sullivan

PHOTO BRENT CALIS, FOURNIE PAR L'OM

Le chef d'orchestre canadien Jordan de Souza

L'exposition Françoise Sullivan invite les musiciens du Quatuor Molinari pour l'exécution d'oeuvres chaudement applaudies au cours de la saison 2018-2019. La harpiste Valérie Milot reprendra ainsi Thésée, quintette du compositeur canadien R. Murray Schafer pour quatuor à cordes et harpe. Le Molinari interprétera aussi une oeuvre de Menelaos Peistikos, lauréat du Prix du public du septième concours international de composition, For Sun's Light, organisé par l'ensemble montréalais. On conclura avec le très connu Quatuor en fa de Maurice Ravel.

À la Fondation Guido Molinari (3290, rue Sainte-Catherine Est), le 13 avril, à 15 h

> Consultez la page de l'événement

PHOTO FOURNIE PAR LE QUATUOR MOLINARI

Le Quatuor Molinari et Valérie Milot